Evaluation financière des clubs de football européens | KPMG | FR

Evaluation financière des clubs de football européens

Evaluation financière des clubs de football européens

Analyse et classement de la valeur financière de 32 clubs européens.

1000

D'autres actualités sur le site

Pour la 3ème année, KPMG publie son étude inédite sur l’évaluation financière des clubs de football européens, proposant une analyse et un classement de la valeur financière de 32 clubs européens.

  • La valeur financière totale des 32 clubs du classement atteint 32,5 Milliards €, une hausse de 9 % par rapport à 2017
  • 3 clubs français dans le classement : le Paris Saint-Germain, toujours en tête, dépasse le Milliard € de valorisation ; l’Olympique Lyonnais en progression ; l’AS Monaco fait son entrée ;
  • Industrie du football : la France attractive pour les investisseurs.

La valeur financière totale des 32 clubs du classement atteint 32,5 Milliards €.

Avec un montant de 32,5 Milliards €, la valeur financière totale des 32 clubs de football européens du classement a augmenté de 9 % par rapport à 2017.

Cette année, le club anglais de Manchester United prend à nouveau la 1ère place pour la 2ème année consécutive, avec une valorisation qui atteint 3, 255 Milliards €.

Dans le classement 2018, 6 clubs sont valorisés à plus de 2 Milliards € – 2 clubs de plus qu’en 2017 – et 12 clubs sont valorisés à plus de 1 Milliard €, soit 2 clubs de plus qu’en 2017. Cette année marque aussi une étape-clef pour le Paris Saint-Germain, qui franchit la barre symbolique de 1 Milliard € de valorisation (1,142 Milliard €), contre
998 Millions € en 2017.
 

3 clubs français dans le classement : le Paris Saint-Germain, toujours en tête, dépasse le Milliard € de valorisation ; l’Olympique Lyonnais en progression ; l’AS Monaco fait son entrée.

Parmi les 32 clubs sélectionnés dans le classement, 3 sont français :
— Le Paris Saint-Germain : 11ème (= 2017)
— L’Olympique Lyonnais : 22ème (+ 2 places vs. 2017)
— L’AS Monaco : sorti en 2017, il revient cette année dans le classement

A la même place que dans le classement 2017, le Paris Saint-Germain a toutefois connu une croissance de 14 % de sa valorisation, qui a franchi la barre symbolique du Milliard €. L’Olympique Lyonnais continue de progresser très nettement depuis 2017, gagnant 2 places cette année, et avec une valorisation qui augmente de 35 %, la 2ème plus forte progression en valeur des clubs du classement cette année. L’AS Monaco, absent du classement 2017, revient en 2018. Avec un mercato 2017-2018 historique, des ventes qui atteignent plus de 350 Millions € et une balance des transferts positive de 255 Millions €, le club vit une belle saison.

« Avec 3 clubs issus de son championnat et un club qui dépasse le Milliard € de valorisation, l’étude montre bien que la France continue d’envoyer un signal très positif dans l’industrie. Le PSG se rapproche progressivement des grands du Top 10, l’OL assoit sa progression régulière depuis 2016, avec cette année un taux de croissance à nouveau proche du record du classement. Et la bonne nouvelle vient aussi de Monaco, qui sera de nouveau au tableau de la Ligue des champions pour la saison 2018-2019. Pour autant, la France reste encore derrière parmi les pays du classement, à la 5ème place sur les 8 pays représentés. Nous avons un vivier de très bons clubs, mais il nous manque encore quelques grands leaders économiques pour avoir un solide leadership dans l’industrie. » conclut Jacques Boussuge, Head of Sports Advisory chez KPMG.
 

Industrie du football : la France attractive pour les investisseurs.

Pour autant, le championnat français présente de nombreux avantages pour les investisseurs étrangers : attractivité culturelle de la France, qualité des infrastructures, excellents joueurs, droits TV attractifs et gouvernance stable. « Avec des clubs français aujourd’hui plus accessibles que des clubs anglais ou américains, ce sont des investissements stratégiques avec un très fort potentiel de rentabilité pour les investisseurs qui font le pari du long terme. » décrypte Mark Wyatt, Associé KPMG, Responsable des activités Corporate Finance.

La France bénéficie également d’un marché des transferts attractif – en témoigne notamment l’arrivée de Kylian Mbappé pour 180 Millions € au PSG, qui a fortement impacté les résultats financiers du club.

« Le football français ne cesse de confirmer son attractivité en tant qu’industrie. Depuis quelques années, on peut vraiment parler d’une nouvelle « ère ». Les investissements massifs auprès de grands clubs comme Paris, Monaco ou Marseille ont su capter l’intérêt de grands investisseurs étrangers. Et les nombreuses transactions en cours, à Saint-Etienne ou Bordeaux viennent clairement confirmer la tendance. » conclut Mark Wyatt.
 

Classement global des 32 clubs, en Millions €

Méthodologie

— Les 32 clubs ont été évalués sur la base de données financières publiques.
— Le classement se fonde sur les éléments disponibles au 1er janvier 2018.
— Les critères de sélection des clubs retenus :
• Les clubs doivent appartenir aux 50 premiers clubs européens en termes de résultats d’exploitation ;
• Les clubs doivent être listés dans les 50 premiers du classement 2018 des nations au coefficient UEFA sur les 5 dernières saisons ;
• Le club doit appartenir au Top 30 des équipes européennes en nombre de followers Facebook/Twitter/Instagram/YouTube au 31 mars 2018.

— Les critères de classement des clubs retenus :
Rentabilité : la gestion financière de leurs coûts par les clubs - coûts techniques, frais de personnel, salaires des joueurs...
Popularité : la reconnaissance en tant que marque - taux d’engagement sur les réseaux sociaux, communautés de fans...
Potentiel sportif : valeur de l’équipe en tant que groupe de plusieurs joueurs, se mesurant notamment par le marché des transferts.
Droits de diffusion : taux des gains enregistrés lors des diffusions.
Propriété d’un stade par le club : c’est un actif financier important pour un club, c’est donc un critère important pour déterminer sa valeur.
— La méthodologie complète est disponible dans l’étude.
— Rendez-vous sur www.footballbenchmark.com pour découvrir toutes les analyses de KPMG sur l’industrie du football.
 

 

Contact

Hélène Carlander
hcarlander@kpmg.fr

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre