Niort : quatrième place financière française | KPMG | FR
close
Share with your friends

Niort : quatrième place financière française

Niort : quatrième place financière française

[Décryptages - Entreprises & Economie]

1000

D'autres actualités sur le site

Selon la Banque de France, Niort se place au quatrième rang du classement des villes françaises en matière de flux financiers, après Paris, Lyon et Lille. Cette performance, la préfecture des Deux-Sèvres – 93ème ville de l’Hexagone par la population – la doit à sa forte activité mutualiste.

Les mutuelles d’assurance implantées dans l’agglomération niortaise emploient directement 11 000 personnes et, en sous-traitance, quelque 1 500 autres, soit au total environ 17% du nombre de salariés de la métropole.
Les Deux-Sèvres ont une tradition mutualiste qui remonte à la fin du XIXe siècle. Avant la crise du phylloxera, le département était fortement viticole. Après la catastrophe, les vignerons se reconvertirent dans l’élevage et la production de produits laitiers. Pour financer ces nouvelles activités, ils décidèrent de mettre en commun certains de leurs moyens. La première coopérative et la première caisse d’assurance agricole de France voient ainsi le jour à Niort au tournant du XXe siècle.

La solidarité mutualiste se diffuse à d’autres secteurs professionnels. En 1909, des marchands de bestiaux réunis sur un marché à Javarzay, à une trentaine de kilomètres de Niort, décident de constituer leur propre mutuelle d’assurance. Etendue désormais aux professions alimentaires, elle existe toujours.

Dans les années trente, les enseignants commencent à pouvoir s’acheter des voitures. Inspirés par l’esprit mutualiste régnant dans les Deux-Sèvres, des instituteurs niortais leur proposent des contrats d’assurance mutuelle. La Mutuelle d’assurance automobile des instituteurs de France est créée à Niort en 1934.
C’est aujourd’hui la MAIF. Après la guerre, toujours à Niort, la MAIF facilitera la création en 1950 de la MAAF, pour les artisans, en 1960 de la MACIF, pour les commerçants et industriels, et en 1974 de la SMACL, Société Mutuelle Accidents des Collectivités Locales.

Pour accompagner ce développement, les sociétés mutuelles ont favorisé le déploiement d’une filière « droit des assurances » dans l’antenne niortaise de l’université de Poitiers. C’est aujourd’hui un pôle d’excellence dans ce domaine.
Ainsi s’est établi à Niort un écosystème suffisamment solide pour justifier le maintien dans le chef-lieu des Deux-Sèvres des sièges sociaux des quatre grands noms de l’assurance mutuelle qui y ont leurs racines.
 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot

Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre