La «Silicon Valley» chinoise, amie du Luxembourg

La «Silicon Valley» chinoise, amie du Luxembourg

Les chiffres donnent le vertige: le «Zhongguancun Haidan Science Park» emploie 860.000 personnes et a dégagé en 2015 un chiffre d'affaires de 220 milliards d'euros.

1000

Press Contact

Press and Media Officer

KPMG in Luxembourg

Contact

Related content

Les chiffres donnent le vertige: le «Zhongguancun Haidan Science Park» emploie 860.000 personnes et a dégagé en 2015 un chiffre d'affaires de 220 milliards d'euros. Sur la scène de l'ICT Spring que vient de quitter le Premier ministre, Xavier Bettel, le maire du district de Haidian, Gao Niandong, enchaîne les chiffres extraordinaires.

Découverte en 2008 par le ministre de l'Economie et du Commerce extérieur d'alors, Jeannot Krecké, la «Silicon valley» chinoise est née en 1988 comme un centre de recherche expérimental dans un pays qui n'a plus rien à voir aujourd'hui.

350 multinationales, 6.000 sociétés, 40 centres de recherche et de développement (de Microsoft, IBM ou Oracle) et 120 agences internationales de transfert de technologie sont implantés dans ce gigantesque campus où sont aussi établies les deux meilleures universités chinoises.

1.200 événements destinés à des investisseurs y ont eu lieu en 2015 pour profiter de la présence de 2.600 institutions financières et près de la moitié des 900 sociétés de private equity et venture capitalists qui voient là un fantastique potentiel de développement. Comme les Luxembourgeois depuis toujours.

KPMG a d'ailleurs signé un partenariat avec le district en septembre dernier - deux mois avant les Canadiens - et le vice-Premier ministre et ministre de l'Economie, Etienne Schneider, y est passé avec le Grand-Duc héritier et Stéphanie la semaine dernière.

Bonne nouvelle: les Chinois apprécient la collaboration avec le Luxembourg. M. Gao en a rappelé les trois objectifs: faire du Luxembourg une porte d'entrée pour des investissements scientifiques et technologiques, développer une collaboration sur les fintech et profiter de la deuxième place luxembourgeoise en termes de fonds d'investissement et du know-how financier.

Il y a un mois, le gouvernement de Pékin annonçait qu'il allait injecter 1,5 milliard de dollars dans la rénovation du quartier, principalement pour rénover ces boutiques qui vendent de l'électronique à bas coûts ayant transformé l'image positive du quartier, mais aussi pour promouvoir l'image de ces 72 km carrés de géants mondiaux du net.

Un quartier qui a déjà ses légendes. Comme Xiaomi, née là en 2010 et devenue le troisième fabricant mondial de smartphone, qui est d'ailleurs appelée en Chine "la Légende de Zhongguancun".

Source

wort.lu

Connect with us

 

Request for proposal

 

Submit

KPMG's new digital platform

KPMG International has created a state of the art digital platform that enhances your experience, optimized to discover new and related content.