Le Luxembourg au salon Cebit à Hanovre | KPMG | LU

Le Luxembourg au salon Cebit à Hanovre

Le Luxembourg au salon Cebit à Hanovre

Le salon Cebit, événement considéré comme le plus important au monde pour la transition numérique, accueille chaque année pas moins de 3.000 exposants venus présenter les dernières tendances technologiques à quelque 200.000 visiteurs du monde entier.

1000

Press Contact

Press and Media Officer

KPMG in Luxembourg

Contact

Related content

Le salon Cebit, événement considéré comme le plus important au monde pour la transition numérique, accueille chaque année pas moins de 3.000 exposants venus présenter les dernières tendances technologiques à quelque 200.000 visiteurs du monde entier. Intelligence artificielle, systèmes autonomes, réalité virtuelle, robots humanoïdes et drones furent les guest stars de cette année, laissant entrevoir des scénarios futuristes fascinants. Avec ses nombreuses expositions, conférences et occasions de business networking, le Cebit représente également une belle opportunité pour les entreprises luxembourgeoises. Pas moins de 20 d’entre elles ont fait le déplacement en tant qu’exposants. Elles ont été rejointes le jeudi 23 mars par une délégation de 60 chefs d’entreprises et quelque 250 étudiants et enseignants venus explorer cette fantastique vitrine mondiale.

«Pour le Grand-Duché de Luxembourg, la participation au salon Cebit revêt une importance capitale. Les TIC constituent en effet un des grands piliers de la stratégie de diversification économique menée par notre pays, qui a durant ces dernières années investi énormément dans ses infrastructures d’information et de télécommunication. Dans le dernier rapport publié par l’International Telecommunication Union (ITU), le Luxembourg est classé en première position mondiale en matière d’accès aux TIC. Notre pays dispose donc d’excellentes infrastructures, d’entreprises hautement qualifiées et d’un savoir-faire incontestable en matière de TIC. Le salon Cebit est une formidable opportunité pour promouvoir ces compétences auprès d’un public avisé et de positionner le Grand-Duché comme un centre d’excellence. Le fait que notre pays soit le premier pays à avoir mis en place une stratégie nationale en matière de troisième révolution industrielle ne fait que souligner son ambition en matière de transition numérique. L’importance de la présence luxembourgeoise au Cebit ne laisse d’ailleurs aucun doute sur l’engagement pris par le monde politique et par les acteurs économiques pour réussir cette transition. La Chambre de Commerce accompagne activement cet important processus, notamment en coordonnant les différentes actions menées cette année sur le salon», explique Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de commerce.


Les start-up luxembourgeoises débarquent au Scale 11

Au cœur du hall 11, la section Scale 11 reflète toute la créativité du monde des start-up avec la présence de 400 jeunes pousses cette année. C’est là que sont organisés des workshops interactifs, des sessions de pitching et autres nombreuses activités originales et rafraîchissantes. Cette année, la Chambre de commerce a choisi d’y organiser un «National Start-Up Pavilion» aux couleurs grand-ducales afin de soutenir les jeunes entreprises luxembourgeoises dans leur processus d’internationalisation. Ce stand collectif d’une surface d’un peu plus de 100m2 permet aux visiteurs du monde entier de venir découvrir les services et technologies «made in Luxembourg».


À la conquête de talents et de compétences qualifiées

Au sein du même hall 11, le salon de l’emploi «Job & Career» du Cebit est spécifiquement conçu pour les professionnels de l’industrie digitale à la recherche de nouveaux défis professionnels. Il s’agit d’une véritable bourse aux emplois multimédias dont les offres de travail sont diffusées plusieurs semaines avant la foire. Dans ce cadre et à l’initiative de Luxconnect, le ministère de l’Économie et le service des Médias et des Communications du Ministère d’État, en collaboration avec la Chambre de commerce, l’ABBL, l’Aca, l’Alfi, la Fedil, ICT Luxembourg et la House of Training, ont mis en place une collectivité nationale sous l’enseigne «Digital Lëtzebuerg», pour permettre aux entreprises, organisations et institutions de rencontrer des talents et des experts en recherche d’emploi et d’attirer ainsi des compétences qualifiées vers le Luxembourg.

Cette première présence collective a réuni pas moins de neuf entreprises luxembourgeoises, sur plus de 150m2 pour présenter leurs activités et leurs postes vacants: Adem, CFL, Docler Holding, Encevo, KPMG Luxembourg, Paul Wurth, Post Luxembourg, Security made in Lëtzebuerg GIE et Telindus. Plusieurs exposants luxembourgeois ont également décidé de renforcer leur visibilité en organisant des workshops thématiques afin de mettre en avant les atouts stratégiques du Grand-Duché de Luxembourg en matière de digital et pour promouvoir le pays en tant que terre d’accueil pour les talents de ce domaine.

C’est dans ce cadre que Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, a accompagné la délégation luxembourgeoise.


Stimuler la graine de l’entrepreneuriat dans le système éducationnel

Le 23 mars, 193 élèves et 16 professeurs de la 2e du Lycée de Garçons de Luxembourg se sont rendus à Hanovre dans le cadre de l’initiative «LGL@Cebit» dans le but de sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat et de mieux les préparer aux carrières digitales de demain. Cette démarche a été soutenue par la Chambre de Commerce, Digital Lëtzebuerg, la Fedil, ICT Luxembourg, le Script et de nombreux sponsors, dont notamment BCE, e-Kenz, Enovos, Köhl, Luxair, LuxConnect, Post, QB Designs et RTL.

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, a accompagné les étudiants dans leur programme ambitieux d’exploration du salon.

Le Lycée des Arts & Métiers s’est également associé à la visite accompagnée proposée par la Chambre de commerce avec un groupe de 45 étudiants et deux enseignants de la section «BTS Informatique».


Les rencontres d’affaires Future Match

Enfin, toujours le 23 mars, la Chambre de commerce a proposé une visite accompagnée à laquelle pas moins de 50 chefs d’entreprise luxembourgeois ont participé. Certains d’entre eux ont souhaité bénéficier de la plateforme de rencontres internationale «Future Match» organisée par l’Enterprise Europe Network du Land de Basse-Saxe auprès de la «Hannover Leipzig Universität». Cette année, près de 250 chefs d’entreprise, venus de 36 pays, y participaient. Ainsi, quelque 1.200 rendez-vous d’affaires ont pu être organisés. Ces rencontres B2B ont permis à de nombreux membres de la délégation luxembourgeoise d’optimiser leur visite au salon et d’augmenter leur visibilité.

En fin de journée, la Chambre de commerce a organisé un événement «Get2Gether» pour favoriser le networking entre tous les participants.

L’année prochaine le salon Cebit fera peau neuve et se déroulera du 11 au 15 juin, autours de concepts événementiels novateurs qui inviteront les entreprises et acteurs économiques internationaux à se présenter de manière interactive et originale sur l’échiquier de la digitalisation.

Source

Connect with us

 

Request for proposal

 

Submit