L’information sur l’univers du fleet luxembourgeois | KPMG | LU

L’information quotidienne sur l’univers du fleet luxembourgeois

L’information sur l’univers du fleet luxembourgeois

Le 4 octobre, les «Link2Fleet awards» ont été décernés à différents acteurs du marché fleet luxembourgeois. Dans ce contexte, et pour mieux comprendre ce secteur représentant un coût non négligeable pour les entreprises, nous avons rencontré Jean-Luc Vanquin, directeur de Link2Fleet.

1000

Contact

Managing Partner

KPMG in Luxembourg

Contact

Related content

Le 4 octobre, les «Link2Fleet awards» ont été décernés à différents acteurs du marché fleet luxembourgeois. Dans ce contexte, et pour mieux comprendre ce secteur représentant un coût non négligeable pour les entreprises, nous avons rencontré Jean-Luc Vanquin, directeur de Link2Fleet.


Quels sont vos domaines d’activité principaux?

Link2Fleet est une entreprise qui a été créée dans le but d’aider et de conseiller les gestionnaires de parcs automobiles ainsi que les sociétés quant à leur gestion de flotte d’entreprise. Cela se traduit par la mise en place de plusieurs outils. Tout d’abord nous avons un site internet et un magazine dans lesquels on peut trouver des réponses et des solutions. J’apporte moi-même une partie de ces solutions sous forme d’articles puisque je viens du métier, mais nous faisons également appel à des experts que nous allons interviewer au Luxembourg ou à l’étranger, tout en privilégiant le marché luxembourgeois, ou qui rédigent parfois eux-mêmes quelques articles publiés ensuite dans notre magazine. Notre guide est un réel outil de travail, à la disposition des décideurs à la tête de parcs automobiles. En résumé, nous sommes le trait d’union entre les différents acteurs du marché de l’automobile d’entreprise.


Vous êtes également partenaires et conseillers des entreprises. Quels outils mettez-vous en place pour pouvoir les aider?

Dans le milieu professionnel, souvent, personne n’a été formé pour pouvoir gérer une flotte d’entreprise. La personne qui s’en charge le fait souvent en marge de son activité principale; les flottes sont en général gérées par des secrétaires ou des directeurs de départements, parfois même par les patrons. Notre objectif est d’apporter de l’information et de l’aide aux gestionnaires pour leur faciliter la tâche au jour le jour et supporter ainsi la professionnalisation de la gestion des parcs automobiles au Luxembourg.

Par ailleurs, sur notre site internet, nous possédons des pages à travers lesquelles nos abonnés peuvent retrouver beaucoup d’informations: la démarche à suivre pour calculer un avantage toute nature, des informations sur la fiscalité, la législation, … Nous rassemblons aussi de bonnes adresses pour trouver un loueur, une centrale pneumatique, ou encore un garage.

Nous nous sommes également constitués, au fil du temps, une base de données et de statistiques qui nous sont propres. Nous appelons tous les jours les entreprises afin de nous tenir au courant des changements structurels au niveau de leurs flottes et de réaliser quelques statistiques. Cela nous permet de conserver une vue d’ensemble, constamment actualisée, du marché fleet au Luxembourg. Dans un autre registre, nous renforçons nos statistiques en faisant remplir un test de satisfaction à tous les participants lors de nos essais de voitures.

Enfin, nous donnons des formations ciblées à l’attention des gestionnaires de parcs qui le souhaitent et pour les commerciaux qui se spécialisent dans le marché fleet au Luxembourg.


Vous organisez aussi divers événements, quel est leur but?

Nous organisons quatre événements au cours de l’année que nous appelons des «Link2Fleet Networks», afin de mettre en contact des professionnels du marché luxembourgeois et de faire intervenir des orateurs qui leur apporteront des idées nouvelles.

Nous avons baptisé l’un de ceux-ci «Electric Day» dont le but est le rassemblement de véhicules hybrides ou électriques; nous proposons alors aux professionnels de les découvrir et de les tester. Lors de la dernière édition, nous avons par exemple présenté en avant-première au Luxembourg la Toyota Mirail qui fonctionne à l’hydrogène. Cet événement est l’occasion pour les utilisateurs de se familiariser à ce nouveau mode de conduite. En effet, ce type de voiture s’utilise de manière spécifique; afin de montrer aux participants comment utiliser ces véhicules de façon optimale, un workshop obligatoire est organisé avant qu’ils ne puissent s’installer derrière un volant.

Par ailleurs, nous organisons régulièrement la présentation de nouveaux véhicules pour le marché fleet. Nous prenons tout en charge de manière à ce que les commerciaux des différentes marques n’aient plus qu’à s’occuper des clients le jour des essais.


Le 4 octobre, vous avez remis des awards. Quel était le but de cet événement?

Pour la deuxième édition des «Link2Fleet Awards», qui s’est déroulée au Casino de Mondorf-les-Bains, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, a prononcé le discours d’ouverture. D’autres invités de marque, dont les présidents des Fédérations, étaient présents, ainsi que deux autres orateurs: Laurence Capossele, fondatrice et directrice de Cetup, le premier parc automobile à hydrogène en Europe, ainsi que Philippe Meyer, le Managing Partner de KPMG Luxembourg depuis le 1er octobre, qui a parlé de la révision de l’avantage en nature lié aux véhicules d’entreprise.

Lors de la soirée de gala, nous avons remis cinq prix: celui du meilleur gestionnaire de flotte, celui du meilleur commercial loueur, le prix du meilleur commercial fleet, celui du meilleur loueur et enfin le prix du meilleur concessionnaire. Pour réaliser la sélection, nous avons mis en place une table d’experts qui ont jugé les entreprises au début du mois de septembre et qui ont remis les awards lors de notre événement. Au cours d’une seule et même journée, 25 candidats avaient disposé de dix minutes pour présenter oralement leur projet devant un jury. En lançant ce type de compétition, nous avons voulu pousser les candidats à se surpasser et à tirer le marché vers le haut, qualitativement.

Press Contact

Geneviève Feyt

Phone: +352 22 51 51 2903
E-mail: genevieve.feyt@kpmg.lu

Source

Connect with us

 

Request for proposal

 

Submit

KPMG's new digital platform

KPMG International has created a state of the art digital platform that enhances your experience, optimized to discover new and related content.

 
Read more