BlockChain: le Luxembourg doit agir rapidement | KPMG | LU

BlockChain: le Luxembourg doit agir rapidement

BlockChain: le Luxembourg doit agir rapidement

Rapidité d’exécution, collaboration et protection de l’investisseur : ces trois points sont cruciaux pour le Luxembourg si la place souhaite implémenter la technologie BlockChain dans l’industrie des fonds.

1000

Contact

Partner, Head of Asset Management, Member of the Supervisory Board

KPMG in Luxembourg

Contact

Related content

Rapidité d’exécution, collaboration et protection de l’investisseur : ces trois points sont cruciaux pour le Luxembourg si la place souhaite implémenter la technologie BlockChain dans l’industrie des fonds. Tel était le message des experts de la technologie lors du premier événement de la série Digital Fund organisée par KPMG, une conférence dédiée à la nouvelle technologie financière BlockChain et son rôle pour l’industrie des fonds.

Plus d’une centaine de professionnels de la place financière s’étaient donné rendez-vous au siège de KPMG Luxembourg situé au 39 Avenue John F. Kennedy à Kirchberg pour un aperçu complet de cette technologie qui promet de transformer les services financiers actuels.

Selon Eric Larchevêque, PDG de de la société Ledger et conférencier lors de cet événement:

“BlockChain est un registre distribué de transactions entièrement numérisé. Celui-ci est totalement transparent, digne de confiance, et autogéré. Il ne nécessite pas l’intervention d’un tiers pour enregistrer la totalité des mouvements dans la mesure où tout est entièrement pris en charge par la technologie. Cela signifie donc que ce registre ne peut-être altéré ou falsifié. Pour une industrie aussi complexe que celle des fonds d’investissement, le potentiel est énorme. La technologie pourrait amener à d’importantes économies ainsi qu’à une meilleure efficacité dans l’industrie.”

Les intervenants ont expliqué comment certaines applications majeures de BlockChain seraient appliquées dans un domaine où le Luxembourg excelle: les services de backoffice.

La technologie permettrait d’améliorer de nombreux processus et devrait modifier le devenir des agents de transferts, banques dépositaires et autres chambres de compensation. La place Luxembourgeoise pourrait endosser un rôle majeur dans ces développements. Ravi Beegun, Responsable du département dédié à la gestion des fonds chez KPMG Luxembourg s’est exprimé sur le sujet: “d’une part, Blockchain a le potentiel de rationaliser les flux opérationnels, et de surmonter le défi des coûts. D’autre part, la technologie peut faciliter l’entrée de nouveaux investisseurs, particulièrement des économies émergentes où les chaînes de distribution ne sont pas encore généralisées. Cela permettrait d’engendrer une augmentation des revenus. Le tout représenterait donc un double avantage.”

En plus de ces économies et de l’augmentation des profits, le conférencier Pierre Gerard, représentant de la société ScoreChain S.A a démontré les autres avantages que BlockChain pouvait offrir à l’industrie : “Blockchain apporte une meilleure protection des investisseurs en fournissant une preuve solide et irréfutable de la propriété des actifs. La technologie peut même être utilisée par les régulateurs dans le but de mieux contrôler l’industrie et assurer sa conformité avec la législation. Par conséquent, l’industrie a beaucoup à y gagner en adoptant cette nouvelle technologie et en l’adaptant à ses besoins.”

La conférence était suivie d’un débat animé et dirigé par Said Fihri, Associate Partner chez KPMG Luxembourg en présence d’Eric Larchevêque de la société Ledger, Fabrice Croiseaux d’Intech S.A ainsi que Laurent Kratz co-fondateur de ScoreChain S.A.

Source

Source

Geneviève Feyt

Phone: +352 22 51 51 2903
E-mail: genevieve.feyt@kpmg.lu

Connect with us

 

Request for proposal

 

Submit

KPMG's new digital platform

KPMG International has created a state of the art digital platform that enhances your experience, optimized to discover new and related content.

 
Read more