Bientôt 400 000 voitures sur les routes du Grand-Duché | KPMG | LU

Bientôt 400 000 voitures sur les routes du Grand-Duché

Bientôt 400 000 voitures sur les routes du Grand-Duché

Une étude de KPMG montre que le secteur automobile luxembourgeois est l’un des plus dynamiques d’Europe.

1000

Press Contact

Press and Media Officer

KPMG in Luxembourg

Contact

Related content

Une étude de KPMG montre que le secteur automobile luxembourgeois est l’un des plus dynamiques d’Europe.

L’automobile est au cœur de notre société, tout en faisant partie de la difficile équation qui entend concilier mobilité et respect de l’environnement. L’automobile est également une industrie qui compte dans l’écosystème économique d’un pays. Mercredi, comme à son habitude, le cabinet KPMG a présenté un état des lieux du secteur automobile luxembourgeois ainsi que ses perspectives d’avenir.

Avec 390 736 véhicules enregistrés (voitures personnelles et voitures à usage mixte) sur le territoire grand-ducal en 2017, le Luxembourg est un des pays les plus dynamiques d’Europe. À titre comparatif, le parc automobile luxembourgeois a augmenté de 2,59% entre le 1er janvier 2016 et le 1er janvier 2017, alors que le parc allemand a progressé de 1,62% sur la même période, tout comme le parc français, qui, lui, a augmenté de 1,98%. Depuis la crise de 2008, le parc automobile luxembourgeois a grossi, en moyenne, de 2,23% par an.


Des voitures de société en nombre

Aujourd’hui, on estime qu’il y a 20 nouveaux véhicules par jour enregistrés au Luxembourg. Dans son étude, KPMG affirme que dès cette année la barre des 400 000 voitures sera franchie et que d’ici 2021 le parc automobile national sera proche des 430 000 voitures.

Il faut dire que le parc automobile luxembourgeois a quelques particularités, comme la forte présence de flottes de société. Avec 84 898 véhicules de société, soit 22% du parc automobile du pays, qui est régulièrement renouvelé, la moyenne d’âge d’une voiture avec une plaque jaune est de 7,7 ans, alors que la moyenne européenne est de 9 ans. D’ailleurs, 51% du parc luxembourgeois n’a pas plus de 5 ans. Pour autant, cette tendance pourrait s’inverser sur le long terme, puisque par rapport à 2007, le nombre de voitures de plus de 10 ans a augmenté de 25%, tandis que le nombre de voiture de moins de 2 ans a diminué de 19%.

Le secteur automobile luxembourgeois reste d’une importance capitale pour l’économie du Grand-Duché, puisque ce secteur emploie 7 027 employés dans le segment commercial du secteur automobile tout en étant fort d’un chiffre d’affaires de 3,61 milliards d’euros (en 2014).

Connect with us

 

Request for proposal

 

Submit