Challenge "Start-me Up" KPMG & Fevad | KPMG | FR
close
Share with your friends

Challenge "Start-me Up" KPMG & Fevad

Challenge "Start-me Up" KPMG & Fevad

Les start-up qui dynamisent le e-commerce

1000

Associé, secteur biens de consommation et distribution - Advisory

KPMG en France

Contact

D'autres actualités sur le site

Partenaires pour la 2ème année consécutive des « Enjeux du e-commerce » organisés le 20 juin, KPMG et la Fevad présentent le classement « Start me up ! », qui met en valeur les start-ups du e-commerce les plus innovantes pour le marché, avec cette année un coup de projecteur sur l’IA appliquée au secteur.

OneStock, élue start-up du e-commerce 2018 !

Créée en 2015, OneStock offre une solution innovante d’optimisation du commerce connecté basé sur l’unification des stocks (entrepôts, boutiques physiques, fournisseurs) et d’orchestration des commandes omnicanales. OneStock s’intègre de façon légère et rapide au système d’information des marchands. Résultat : une croissance du CA e-commerce à 2 chiffres et une éradication des ruptures de stock. L’orchestration dynamique et intelligente permet l’optimisation d’une multitude de scénarios : Ship-From-Store ; Click & Collect ; E-Reservation ; In-Store-Order…

« Ce prix confirme l’intérêt que tous les marchands portent au classique problème des ruptures de stock ! OneStock accompagne aujourd’hui de magnifiques enseignes européennes dans leur transformation omnicanale. Elles sont de plus en plus nombreuses à avoir compris l’importance de traiter le souci des invendus et des ruptures de stocks, et ainsi booster leurs ventes en ligne et augmenter la satisfaction de leurs clients. De façon plus générale, notre démarche s’inscrit dans un objectif de réduire l’empreinte environnementale (réduction des déchets invendus, trajets de livraison) du commerce. Pour toutes ces raisons, le Ship From Store est en passe de devenir le nouveau standard des retailers, pour qu’on en finisse enfin avec la rupture de stock ! » Romulus Grigorias, CEO de OneStock.
 

Les 4 finalistes du Challenge


2ème du Challenge – Buyapowa

Créée en 2014, Buyapowa est une plateforme de parrainage digital, qui, à l’aide notamment du « Machine Learning », permet aux e-commerçants d’identifier les ambassadeurs les plus actifs de leur marque et de les encourager à recruter de nouveaux clients, par un système de récompense (bons d’achat, remises, etc).
www.buyapowa.com/fr
 

3ème du Challenge – Seelk
Seelk est la première agence dédiée à Amazon. Alliant son logiciel SaaS et le savoir-faire de ses experts, Seelk permet aux marques de maximiser leur visibilité et leurs ventes sur Amazon, grâce à des solutions d'optimisation du référencement, de la qualité des pages produits, de la performance des campagnes marketing ou de la gestion des stocks.
www.seelk.co
 

4ème du Challenge – Q°emotion
Créée en 2015, Q°emotion est une technologie basée sur de l’intelligence artificielle qui permet d’analyser automatiquement les émotions et les sensations contenues dans les avis clients. Tout contenu écrit peut être analysé pour faire émerger les émotions ressenties par les clients en fonction des thématiques abordées. Les données analysées sont contextualisées et accessibles via une plateforme SaaS et des API. Q°emotion aide les entreprises à recentrer leur business sur les attentes clients et à limiter l'attrition.
www.qemotion.com
 

5ème du Challenge – RVR
Fondée en 2018, Retail VR développe des applications 3D, réalité virtuelle et augmentée pour les métiers du commerce. Au travers de sa plateforme, Retail VR propose des solutions pour permettre aux marques, distributeurs et e-commerçants d’offrir à leurs clients des expériences d’achat plus immersives et expérientielles sur les canaux digitaux et physiques :
- RVR Converter : convertisseur de fichiers 2D en objets 3D ;
- RVR Commerce : création de showrooms virtuels en 3D, connecté à la marketplace du commerçant ;
- Shopper Activation : visualisation 3D des produits grâce à la réalité augmentée ;
- Product Configurator : solution de visualisation 3D et de customisation de produits.
La solution 3D converter doit permettre de réduire les coûts de production des objets 3D et les solutions de commerce virtuel d'augmenter le taux de conversion des shoppers sur les sites et en magasins.
retail-vr.com
 

Le classement « Start-me up »
Parmi les candidatures déposées, 39 dossiers de start-up qui dynamisent le e-commerce ont été retenus. Parmi ces 39 candidatures, 20 start-up ont fait l’objet d’une analyse approfondie par un jury, composé d’experts sectoriels. Sur la base de 5 critères préalablement définis par KPMG, la FEVAD et un comité d’experts, 5 start-ups ont ensuite été sélectionnées pour pitcher devant le top 100 e-commerce le 20 juin, lors des « Enjeux e-commerce » organisés par la Fevad.
 

L’Intelligence Artificielle dans le e-commerce : des investissements qui s’accélèrent

Au-delà du classement des start-up, KPMG et la Fevad publient une analyse qui dresse un panorama de l’innovation apportée par l’IA dans le e-commerce.

Avec plus de 2 Mil¬liards € investis dans l’IA par les e-commerçants dans le monde en 2017, son utilisation continue de se concrétiser dans le monde du e-commerce. Les applications de l’IA dans le secteur se développent rapidement, principalement autour de la personnalisation de l’expérience client et de l’optimisation de la logistique.

Les 5 tendances actuelles et à venir de l’utilisation de l’IA dans le e-commerce qui ont été identifiées sont notamment :

1. La personnalisation de l’expérience client ;
2. L’omni-canal ;
3. La logistique robotisée et intelligente ;
4. La recherche visuelle ;
5. Les Chatbots & assistants personnels.

De manière plus prospective, les tendances à venir d’applications de l’IA dans le e-commerce qui sont en passe de s’accélérer sont les suivantes :
 

« Si l’IA est identifiée comme extrêmement stratégique pour les décideurs de l’e-commerce, les défis n’en demeurent pas moins encore très exigeants. Aujourd’hui, l’intégration des solutions de l’IA par les e-commerçants est en effet soumise à de nombreux enjeux : difficulté à intégrer les projets cognitifs de l’IA dans les systèmes existants - maintien du contrôle sur les choix d’assortiment de produits, face à une automatisation croissante de l’ensemble des processus - manque d’expertise en interne sur ces technologies, et même incompréhension par les équipes du fonctionnement des solutions de l’IA. » décrypte Emmanuel Hembert, Associé KPMG, Leader de la practice Consumer & Retail KPMG Advisory France.

Pour Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad « Nous sommes à l'aube d'une nouvelle révolution pour le commerce. L'Intelligence Artificielle va profondément bouleverser les techniques de vente et ouvrir le champ des possibles, notamment en permettant une expérience client plus fluide, plus personnalisée et de meilleure qualité. Plus qu'une simple innovation, l'IA est devenue un enjeu d'avenir majeur pour tous les acteurs du commerce. »
 

Note d’analyse – La méthodologie

KPMG & la Fevad ont interrogé un panel constitué d’experts :
– 4 dirigeants de site de e-commerce français
– La fondatrice de start-up, lauréate du Challenge Start me up l’année dernière (Early Birds)
– 2 spécialistes de l’IA chez Microsoft et SAP
– 1 expert KPMG de l’IA (Julie Carreda, Data & Analytics)
 

Contacts

Fevad
Nathalie Laîné
nlaine@fevad.com 
 

KPMG
Hélène Carlander
hcarlander@kpmg.fr 

 

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre