Baromètre la transformation industrielle | KPMG | FR

1er baromètre KPMG-Usine Nouvelle de la transformation industrielle

Baromètre de la transformation industrielle

En collaboration avec l’Usine Nouvelle, KPMG présente pour la première fois le "Baromètre 2017 de la transformation industrielle" ; ce baromètre permet de mesurer la maturité des industriels face à la performance industrielle, au lean management et au numérique. L’enquête s’appuie sur les réponses de 223 décideurs de l’industrie.

1000

Expert

Associé, Strategy Customer & Operations

KPMG en France

Contact

D'autres actualités sur le site

Performance industrielle : la réduction des coûts reste la priorité des décideurs du secteur (55 %)

Même si la reprise économique soutient leur activité, 55 % des décideurs de l’industrie citent la réduction des coûts comme leur priorité pour améliorer la performance industrielle.

84 % d’entre eux estiment que le digital permet de réduire les coûts de production ; mais seuls 7 % considèrent qu’il va transformer leur business model

89 % des décideurs estiment que le lean management permet, lorsqu’il est mis en place, de réduire les coûts de production.

A l’instar du lean management, le digital est vu comme une source potentielle de réduction des coûts, pour 84 % des décideurs.

Pourtant, ils ne sont que 7 % à considérer que la transformation digitale va entrainer une refonte de leur business model ; 30 % d’entre eux estiment par exemple qu’elle repose essentiellement sur la dématérialisation.

« De la même manière que le lean management à ses débuts, la transformation digitale est encore perçue au travers d’un prisme limité pour les décideurs de l’industrie. » estime Laurent Chabert, Associé KPMG, Strategy Customer & Operations.
 

Plus de 8 décideurs sur 10 estiment que c’est l’alliance "lean management & digital" qui va améliorer leur performance industrielle

"Allier lean management et digital pour aller plus loin dans la transformation des sites industriels, c’est la combinaison gagnante ; on sent un vrai frémissement lorsque l’on interroge les décideurs industriels à ce sujet." note Laurent Chabert.

Plus de 8 décideurs sur 10 (83 %) estiment en effet cette association pertinente et vertueuse sur la performance. Une association également gagnante pour accélérer la flexibilité des sites ou accompagner l’évolution des compétences. De nouvelles pistes à explorer pour faire basculer l’industrie vers le 4.0.

– 45 % des industriels considèrent la flexibilité comme une priorité en matière de performance industrielle – en 2ème place derrière celle de la réduction des coûts. Pourtant, ils ne sont que 30 % à avoir mené des actions de lean management en ce sens.

– Pour 4 industriels sur 10, la gestion et de l’évolution des compétences est une préoccupation – elle arrive en 3ème position. Néanmoins, seuls 3 décideurs sur 10 ont réalisé des actions de lean management en ce sens.

– Enfin, 39 % des industriels considèrent comme une priorité la capacité à être réactif face à l’évolution des demandes. Pourtant, ils ne sont que 34 % à avoir engagé des actions lean management en ce sens.

"Ces écarts montrent l’existence d’un manque à gagner pour l’industrie, qui pourrait être comblé en actionnant de nouveaux leviers par le biais de la transformation digitale. En 2017, on ressent bien que les industriels prennent désormais toute la mesure de l’enjeu, mais aussi des formidables perspectives offertes par le numérique." conclut Laurent Chabert.


»»» Télécharger l'étude (.pdf)
»»» Télécharger l'executive summury (.pdf)

Méthodologie

– Le baromètre KPMG-Usine Nouvelle vise à mesurer la maturité des décideurs industriels face à la performance industrielle, au lean management et au numérique.
– Cette enquête a permis de remonter les réponses de 223 décideurs de l’industrie : 104 industriels de l’agroalimentaire et 119 industriels d’autres secteurs.
– Elle a été conduite entre le 26 juin et le 20 août 2017.

Contact presse

Hélène Carlander
hcarlander@kpmg.fr

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre