Mer du Nord : vers une nouvelle guerre du hareng ? | KPMG | FR
close
Share with your friends

Mer du Nord : vers une nouvelle guerre du hareng ?

Mer du Nord : vers une nouvelle guerre du hareng ?

[Décryptage - Développement durable]

1000

D'autres actualités sur le site

Situées entre l’Ecosse et l’Islande, à quelque 300 km au nord-ouest des Shetland, les îles Féroé appartiennent au Danemark depuis 1388 et bénéficient du statut de province autonome depuis 1948. Lorsque le Danemark a rejoint la Communauté économique européenne (CEE) en 1973, il a été spécifié que les Féroé demeureraient en dehors du périmètre d’adhésion. Leurs habitants ne sont pas citoyens européens et, bien qu’il relève de la souveraineté danoise, l’archipel des Féroé n’est pas soumis au droit européen.

En 2013, le gouvernement autonome féringien a décidé de s’affranchir des quotas de pêche de hareng qu’il avait antérieurement négocié avec l’Union européenne. Mises en demeure par Bruxelles de respecter leurs engagements, les îles Féroé se sont retirées des consultations organisées par l’UE sur les quotas puis ont porté le contentieux devant l’Organisation mondiale du commerce.

Par mesure de rétorsion, la Commission a prononcé un embargo sur le hareng pêché dans les eaux de l’archipel et interdit l’accès aux ports de l’Union européenne aux navires battant pavillon féringien. L’activité halieutique représentant 18% de leur PIB, les Féroé n’ont pas tardé à rentrer dans le rang dès 2014.

La « guerre du hareng » pourrait cependant reprendre par suite du réchauffement climatique. Des études récentes montrent que dans l’hémisphère nord, du fait de l’accroissement tendanciel de la température des eaux marines, les bancs de poissons se déplacent vers l’Arctique d’environ 7 km par an. Certaines espèces pélagiques, concentrées jusqu’ici dans la Manche, ont franchi le pas de Calais pour s’établir en mer du Nord.

De proche en proche, l’espace maritime des îles Féroé s’enrichit non seulement de hareng mais aussi de nouvelles variétés de poissons qui se rapprochent des eaux polaires, au point que les quotas auxquels a fini par se rallier le gouvernement de Torshavn – la capitale de l’archipel – risquent de se révéler insuffisants et de provoquer de nouvelles tensions avec l’Union européenne.

La découverte de gisements pétroliers au large des Shetland dans les années 1970 a profondément modifié l’économie de cet archipel britannique. La migration des bancs de poissons vers les eaux polaires pourrait avoir le même effet pour les îles Féroé.
 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.

Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre