Le travail des enfants dans le monde | KPMG | FR
close
Share with your friends

Le travail des enfants dans le monde : entre disparité et progrès

Le travail des enfants dans le monde

[Décryptages - Développement durable]

1000

D'autres actualités sur le site

En septembre 2015, les 193 Etats membres de l’ONU ont adopté le programme de développement durable à l’horizon 2030. Ce programme comporte 17 objectifs de développement durable (ODD) et 169 sous-objectifs.
Le sous-objectif 8.7 invite à « prendre des mesures immédiates et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne et à la traite d’êtres humains, interdire et éliminer les pires formes de travail des enfants, y compris le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats et, d’ici à 2025, mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes. »

Pour les Nations Unies, l’UNICEF, l’Organisation internationale du travail (OIT) et les ONG concernées, la Journée mondiale contre le travail des enfants, célébrée chaque 12 juin depuis 2002, est l’occasion de faire le point sur cet objectif.
Au plan mondial, on estime que 10% des mineurs de 5 à 17 ans travaillent aujourd’hui dans des conditions contraires aux recommandations des Nations Unies, soit au total environ 151 millions d’enfants, dont 73 millions dans des activités dangereuses. La disparité régionale est très forte : 20% des enfants travaillent illégalement sur le continent africain, contre 4% en Europe et Asie centrale.
Au niveau international, un enfant travaillant sur deux a moins de 11 ans. Les garçons (58%) sont un peu plus nombreux que les filles (42%). L’agriculture occupe 71% des enfants qui travaillent, les services 17% et l’industrie 12%.

Le travail des enfants dans le monde est globalement en diminution : par rapport à l’année 2000, on compte aujourd’hui 94 millions d’enfants travaillant en moins, soit une réduction de 38% alors que dans le même temps la population mondiale a augmenté de 24%. Mais cette baisse tendancielle de l’emploi des enfants est irrégulière : (-9,5%) au total entre 2000 et 2004 ; (-3,2%) entre 2004 et 2008 ; (-22%) entre 2008 et 2012 ; (-9,7%) entre 2012 à 2016. Si le rythme observé entre 2012 et 2016 se maintient, le nombre d’enfants travaillant de façon illégale dans le monde sera d’environ 121 millions en 2025. Si c’est le rythme observé entre 2008 et 2012 qui est suivi, on en comptera environ 90 millions.

Diverses études montrent que la réduction volontariste du travail des enfants a des effets positifs à long terme sur le produit intérieur. Au-delà de la justification morale, c’est avec des arguments économiques que les Nations Unies et leurs organisations spécialisées encouragent à lutter contre le travail des enfants. Atteindre l’objectif visé par le programme de développement durable à l’horizon 2030 sera difficile, mais s’en rapprocher ne semble pas irréaliste.
 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.
Accès à tous les décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre