Prix Pritzker : le « Nobel » de l’architecture | KPMG | FR
close
Share with your friends

Prix Pritzker : le « Nobel » de l’architecture

Prix Pritzker : le « Nobel » de l’architecture

[Décryptages - International]

1000

D'autres actualités sur le site

Les disciplines non représentées dans le palmarès des prix Nobel bénéficient souvent de distinctions équivalentes. Ainsi la médaille Fields et le prix Abel font fonction de prix Nobel pour les mathématiques. En architecture, c’est le prix Pritzker – le plus prestigieux dans ce domaine – qui assure ce rôle.

Le prix Pritzker a été créé en 1979 par la famille Pritzker pour récompenser chaque année un ou plusieurs architectes. Il est décerné par un jury indépendant à l’occasion d’une cérémonie s’apparentant à celle du Nobel et au cours de laquelle le ou les lauréats reçoivent un médaillon et une gratification de 100 000 dollars (environ dix fois moins que le Nobel), à se partager le cas échéant. A la différence des prix Nobel, le lieu où se déroule la remise du Prix Pritzker change tous les ans, sans que son choix soit corrélé avec la nationalité du lauréat. Il s’agit chaque fois de lieux ayant une dimension culturelle inspirante : Capitole à Rome, musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, Ellis Island à New York…
La gratification est versée par le groupe hôtelier Hyatt, fondé en 1957 par Jay Pritzker et ses frères Robert et Donald.

Le goût des frères Pritzker pour l’architecture doit beaucoup au fait qu’ils sont originaires de Chicago, une ville pionnière en matière architecturale, qui a vu s’élever les premiers gratte-ciel des Etats-Unis et à laquelle sont attachés les noms de Louis Sullivan, Frank Lloyd Wright et Mies van der Rohe, trois des plus célèbres architectes du XXe siècle.
L’intérêt des Pritzker pour l’innovation architecturale s’explique cependant surtout par les circonstances de l’ouverture de l’hôtel Hyatt d’Atlanta en 1967. Le groupe familial fait alors l’acquisition d’un bâtiment en cours de construction dont le chantier est interrompu. Compte tenu des travaux déjà engagés, les architectes proposent d’achever l’édifice en l’ouvrant sur un atrium intérieur. Comme cette nouvelle organisation de l’espace se révèle décontractante pour les clients autant que pour le personnel, la direction de la chaîne Hyatt prend la décision de bâtir ses futurs établissements selon ce modèle de « cathédrale hôtelière ».

En dix ans, la marque Hyatt devient synonyme de design avant-gardiste. Pour consacrer cette réputation, Jay et Robert Pritzker (Donald est décédé en 1972) décident d’attribuer un prix international d’architecture, auquel ils donnent leur nom. Le premier lauréat, en 1979, est l’américain Philip Johnson, auquel on doit notamment la Trump Tower (1971). Deux Français ont été distingués : Christian de Portzamparc (1994) et Jean Nouvel (2008). En 2018, c’est à l’Indien Balkrishna Vithaldas Doshi, né en 1927 et collaborateur de Le Corbusier à Chandigarh, qu’est attribué le prix Pritzker.
 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.

Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre