1er avril 1918 : création de la Royal Air Force | KPMG | FR
close
Share with your friends

1er avril 1918 : création de la Royal Air Force

1er avril 1918 : création de la Royal Air Force

[Décryptages - Générations]

1000

D'autres actualités sur le site

Contrairement aux marines de guerre, aucune des forces aériennes des pays belligérants n’a le statut d’arme autonome lorsque commence la Première Guerre mondiale.

L’aviation militaire française est une branche de l’Armée de terre aux côtéx de l'infanterie, de la cavalerie, de l'artillerie et du génie. Il en va de même dans les autres pays engagés ou appelés à l’être. La Fliegertruppen allemande – ancêtre de la Luftwaffe – n’est qu’une composante de l’Armée impériale. Aux Etats-Unis, l’aviation de guerre dépend du service des transmissions de l’Armée américaine. Au Royaume-Uni, le Royal Flying Corps est une division des forces terrestres, chargée de missions de reconnaissance aérienne à l’usage de l’artillerie. Chez les autres puissances impliquées dans le conflit, on retrouve des situations équivalentes.

Les forces aériennes militaires se développent massivement au fil des années de guerre. Alors qu’en 1914 la France n’affiche que quelque 150 avions de combat, elle en aligne près de 6 000 quatre ans plus tard. Quant à la flotte aérienne militaire britannique, sa progression est spectaculaire : elle passe de 200 appareils environ au début de la guerre à 20 000 à l’armistice.

Malgré leur rôle croissant sur le champ de bataille, les aviations militaires demeurent des branches des forces terrestres dans tous les pays… sauf au Royaume-Uni. Le 1er avril 1918, le Royal Flying Corps fusionne en effet avec le Royal Naval Air Service – les moyens aériens développés par l’Amirauté pour son propre usage – et donne naissance à la Royal Air Force (RAF). Cette nouvelle formation se voit reconnaître le même statut d’autonomie que la British Army (branche terrestre de l'Armée du Royaume-Uni) et la Royal Navy.

L’exemple britannique ne sera suivi que plus tard ailleurs dans le monde. En URSS, les forces aériennes militaires ne sont reconnues comme arme indépendante qu’en 1930. En France, il faut attendre 1934. En Allemagne, où le Traité de Versailles interdit au demeurant la constitution d’une armée de l’air, la Luftwaffe n’est créée qu’en 1935. Aux Etats-Unis, au cours de la Seconde Guerre mondiale, les forces aériennes américaines (United States Army Air Forces - USAAF) restent rattachées au commandement terrestre ! Elles ne prennent leur indépendance sous le nom de US Air Force (USAF) qu’en 1947.

« Jamais dans l'histoire des conflits tant de gens n'ont dû autant à si peu » dira Churchill à propos des pilotes de la RAF le 20 août 1940, alors que l’issue de la Bataille d’Angleterre est encore incertaine. L’esprit de corps joue un rôle déterminant dans leur dévouement. Entre les deux guerres, la Royal Air Force a su attirer dans ses rangs les étudiants les plus capables. Sans doute son indépendance, acquise il y a aujourd’hui un siècle, y a-t-elle contribué. A l’heure du Brexit, la célébration du centenaire de la RAF prend ainsi, outre-Manche, une dimension symbolique
 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.
Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre