Les Entreprises à mission en France | KPMG | FR
close
Share with your friends

Entreprises à mission en France : les entreprises de demain ?

Les Entreprises à mission en France

Le potentiel de développement des entreprises à mission est important pour 48 % des dirigeants interrogés.

1000

Associé, Responsable du secteur Economie Sociale et solidaire

KPMG en France

Contact

D'autres actualités sur le site

Principaux enseignements de l’enquête :

Les entreprises à mission existent déjà en France : 15% des dirigeants interrogés déclarent remplir l’ensemble des critères de l’entreprise à mission, un chiffre qui pourrait atteindre 25% à moyen terme si l’on prend en compte les perspectives d’évolution des entreprises dans les années à venir.

— Ces chiffres traduisent une véritable prise de conscience des dirigeants à écouter leurs différentes parties prenantes (internes et externes), à faire de la RSE une véritable force de transformation de l’entreprise et à mettre leur projet entrepreneurial au service du bien commun, en s’engageant sur une mission sociétale de plus en plus ancrée au sein de l’entreprise et de sa stratégie.

Un modèle qui devrait rapidement faire des émules : pour 48% des dirigeants interrogés, il existe un potentiel important de développement des entreprises à mission en France. Un résultat explicite, traduisant la force d’inspiration des entreprises à mission pionnières et emblématiques (Patagonia, DanoneWave, Laureate Education, Alessi, La Camif, …).

— Adopter les caractéristiques de l’entreprise produirait en effet un avantage compétitif sur le marché selon les dirigeants français interrogés, notamment sur le plan de l’innovation et de la notoriété.
69% des dirigeants considèrent que l’entreprise à mission permet de mettre le développement durable au coeur de la stratégie de l’entreprise.
73% des dirigeants considèrent que devenir une entreprise à mission améliore la marque employeur. 83%, pensent également que cela améliore l’image de l’entreprise auprès des clients.

Les pouvoirs publics, et particulièrement le législateur, sont attendus pour aider au développement des entreprises à mission en France : 68% des dirigeants interrogés souhaitent la mise en place d’un cadre juridique et fiscal dédié aux entreprises à mission. Un résultat qui devrait encourager le gouvernement à créer une nouvelle forme d’entreprise pour les dirigeants qui souhaitent mettre leur performance au service du bien commun et sécuriser leur mission historique sur le long-terme.

Plus d’informations sur l’étude sur le site de Prophil
 

Contact presse

Hélène Carlander
hcarlander@kpmg.fr

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre