Blue Monday : un emballement médiatique | KPMG | FR

Blue Monday : un emballement médiatique

Blue Monday : un emballement médiatique

[Décryptages - International]

1000

D'autres actualités sur le site

Dans la liste officieuse des journées mondiales, le troisième lundi de janvier figure depuis 2005 en tant que jour le plus déprimant de l’année sous l’intitulé Blue Monday. En 2018, il tombe le 15 janvier.

Chaque année, le Blue Monday est l’occasion pour les médias d’interviewer son créateur, le Dr Cliff Arnall. Alors tuteur au département de psychologie de l’université de Cardiff, le Dr Arnall a établi une formule de calcul d’un indice de déprime en fonction de la météo, du temps écoulé depuis Noël, du solde des dettes contractées pour les cadeaux de fin d’année, du niveau de motivation, etc. Plus exactement, le Dr Arnall a accepté d’apporter sa caution universitaire – par un article signé de son nom – à une formule sans fondement scientifique rigoureux, inventée par une agence de communication dans le cadre d’une campagne publicitaire pour une chaîne de télévision.

L’affaire fut cependant prise au sérieux, d’un côté par l’université de Cardiff qui s’empressa de désavouer son jeune collaborateur, de l’autre par les médias qui s’enthousiasmèrent au contraire pour le concept.

L’idée du jour le plus triste de l’année fut si bien accueillie que, dès le printemps 2005, une marque de crèmes glacées demanda au Dr Arnall de mettre au point une formule de calcul du jour le plus heureux de l’année. S’appuyant sur le temps restant à courir avant les vacances d’été, le niveau d’interaction sociale et toujours la météo, le psychologue fixa la journée la plus heureuse de l’année à une date du mois de juin 2005. Comme dans le cas du Blue Monday, cette journée a été abondamment commentée et réitérée les années suivantes.

En 2010, Cliff Arnall révéla que ses formules étaient fantaisistes et relevaient plus d’un canular d’étudiant que d’études pertinentes. Rien n’y fit : année après année, on continua à l’interroger en janvier et en juin sur ses deux inventions.

Reconnu malgré lui comme expert de la tristesse et de la gaieté, le Dr Arnall a récemment décidé d’aménager sa formule de calcul du jour le plus heureux de l’année, pour tenir compte des changements sociétaux intervenus depuis 2005.

C’est désormais le 14 juillet que tombe la journée la plus plaisante de l’année. En France, elle se heurte à une rude compétition ! Le Blue Monday, toujours fixé quant à lui au troisième lundi de janvier, ne rencontre guère de concurrence. Sous réserve qu’aucun fait majeur ne vienne occuper l’actualité, il continue, d’année en année, à être abondamment célébré par les médias, malgré son caractère empirique et les mises en garde de son concepteur !
 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot
Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre