Data centers : la carte islandaise | KPMG | FR

Data centers : la carte islandaise

Data centers : la carte islandaise

[Décryptages - Développement durable]

1000

D'autres actualités sur le site

Certains handicaps peuvent devenir des atouts. Il en va ainsi de la position géographique de l’Islande.

Sa situation à mi-chemin de l’Europe et de l’Amérique du Nord, longtemps considérée comme un désavantage, s’est soudainement révélée d’un intérêt stratégique majeur au début de la Seconde Guerre mondiale. Dès mai 1940, les Britanniques occupent l’île afin de disposer d’une base maritime et aérienne dans l’Atlantique nord. Ils seront relayés en juillet 1941 par des forces américaines – près de six mois avant Pearl Harbor. L’arrivée des troupes alliées propulse l’Islande dans la modernité. Un demi-siècle plus tard, elle rivalise avec la Suisse dans le palmarès de l’Indicateur de développement humain (IDH).

Cette même position géographique se révèle aujourd’hui spécialement adaptée au développement des data centers.

Grands consommateurs d’énergie électrique, ils trouvent en Islande une électricité d’origine géothermique peu coûteuse et « propre ». Quant au refroidissement de leurs installations – autre contrainte de leur activité –, il est facilité par l’abondance de l’eau et la faiblesse de la température moyenne dans l’île. Il fait rarement plus de 14°C en été à Reykjavik.

Comme dans les autres pays nordiques, les data centers trouvent en Islande une main d’œuvre hautement qualifiée et parfaitement anglophone. La crise financière de 2008 ayant été surmontée, la situation politique et sociale islandaise est considérée comme l’une des plus stables en Europe.

Le risque volcanique n’est pas jugé incompatible avec les exigences de continuité de service des data centers. Les câbles sous-marins à haut débit qui relient l’île au « backbone » d’Internet lui permettent d’assurer la même qualité de prestation que les centres informatiques situés plus près des utilisateurs.

Bref, les conditions sont réunies pour faire de l’Islande une plateforme de traitement et de stockage de données des plus compétitives, tant sur le plan technologique que sous l’angle économique.

Plusieurs grands acteurs du « cloud » ont choisi de s’implanter en Islande, notamment sur une ancienne base aérienne américaine. Après avoir servi d’escale aux premiers vols commerciaux transatlantiques d’après-guerre, l’Islande a aujourd’hui l’ambition de devenir un « hub » informatique entre l’Europe et l’Amérique.

 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot
Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre