Les îles et la transition énergétique | KPMG | FR

Les îles : à l’avant-garde de la transition énergétique

Les îles et la transition énergétique

[Décryptages - Développement durable]

1000

D'autres actualités sur le site

Située à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Rhodes, l’île de Tilos fait partie du Dodécanèse, l’archipel des quelque 160 îles grecques qui font face à la Turquie en mer Egée. Sa population permanente est d’environ 700 habitants pour une superficie de 63 km2 – à peu près celle de Guernesey.

Tilos développe depuis trente ans des programmes de protection de l’environnement et de régulation du tourisme. En dépit de la crise financière grecque, la précocité et la qualité de ses engagements écologiques lui ont permis d’obtenir des financements privés et publics pour la production d’électricité éolienne et solaire.

Tilos, jusqu’à présent principalement approvisionnée par un câble la reliant à sa voisine Kos, est sur le point d’accéder à l’autonomie électrique. Elle rejoint ainsi la douzaine de petites îles déjà indépendantes dans le monde sur le plan énergétique : El Hierro dans les Canaries, Ta'u située dans les Samoa américaines, Eigg dans les Hébrides en Ecosse, Samsø à l’est du Jutland au Danemark, Pellworm, dans la Frise allemande…

Les îles de petite taille et faiblement peuplées constituent des environnements favorables au développement des énergies renouvelables : leurs besoins électriques limités, leur forte exposition au vent et l’effet de réverbération solaire dont elles bénéficient sont autant d’atouts. Surtout, l’arrivée d’une nouvelle génération de batteries, d’une durée de vie de quatre à cinq ans contre deux antérieurement, permet désormais de stocker l’électricité dans des conditions techniques et financières satisfaisantes, et d’assurer la continuité de fourniture d’électricité en cas en d’absence de vent ou d’ensoleillement.

La réussite de Tilos et des autres îles pionnières encourage le foisonnement de projets. En France, certaines îles du Ponant – Molène, Ouessant et Sein – se sont fixé l’objectif d’atteindre l’autonomie énergétique dans une dizaine d’années.

Les avantages que présentent les îles pour la production électrique sont tels qu’on envisage de construire des îlots artificiels affectés à cet usage. Un consortium réunissant des opérateurs allemands, néerlandais et danois prévoit de réaliser une île artificielle sur le Dogger Bank, un banc de sable situé à une centaine de kilomètres à l’est de l’Angleterre. Equipée d’éoliennes, cette île dédiée à la production électrique pourrait afficher une puissance égale à celle de l’ensemble des centrales nucléaires françaises et fournir tous les pays riverains de la mer du Nord.  

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot
Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre