Une pratique mémorielle en essor : le Bleuet de France | KPMG | FR

Une pratique mémorielle en essor : le Bleuet de France

Une pratique mémorielle en essor : le Bleuet de France

[Décryptages - Générations]

1000

D'autres actualités sur le site

A l’occasion de la cérémonie du 11 novembre à l’Arc de Triomphe, les personnalités présentes arborent désormais fréquemment un bleuet à la boutonnière.

Au Royaume-Uni, le port du coquelicot au revers de la veste, du 1er au 11 novembre, est une tradition établie depuis 1921.
Chaque année en effet, à la veille de la célébration de l’armistice de la Première Guerre mondiale, est lancé le Poppy Appeal – l’appel du coquelicot –, une opération nationale de recueil de dons, gérée par la Royal British Legion au profit des familles de soldats disparus ou blessés. Les donateurs reçoivent un coquelicot en papier ou tissu qu’ils portent pendant quelques jours en mémoire des combattants. Depuis près d’un siècle, à Buckingham Palace comme dans les quartiers les plus modestes, dans la majorité comme dans l’opposition, chacun affiche son poppy le 11 novembre.

La France possède une institution équivalente au Poppy Appeal : le Bleuet de France. Lancé en 1920 et reconnu d’utilité publique en 1934, le Bleuet de France poursuit le même objectif que le Poppy Appeal : recueillir, à l’occasion du 11 novembre et du 8 mai, des dons pour les familles de ceux qui sont tombés au champ d’honneur ou sont revenus mutilés des combats.

Comme le coquelicot, le bleuet foisonnait sur les champs de bataille. Comme le coquelicot outre-Manche, il est offert à ceux qui font un don en France. Mais la popularité du bleuet est bien moindre que celle du coquelicot. Alors que la Royal British Legion réunit chaque année près de 50 millions d’euros, l’Œuvre Nationale du Bleuet de France ne récolte qu’environ 1 million d’euros.

En 2012, le président de la République a pris l’initiative de porter le bleuet de France lors des cérémonies marquant la fin des deux conflits mondiaux. Sa décision a fait école : bien qu’ils soient encore loin de la popularité des coquelicots britanniques, on observe de plus en plus de bleuets dans l’Hexagone lors des commémorations des armistices !
 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot
Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre