J.O. de 1948 : un médaillé de 73 ans sur le podium ! | KPMG | FR

J.O. de 1948 : un médaillé de 73 ans sur le podium !

J.O. de 1948 : un médaillé de 73 ans sur le podium !

[Décryptages - International]

1000

D'autres actualités sur le site

Les Jeux olympiques sont une fête de la jeunesse. La plupart des compétiteurs ont moins de trente ans. En 1948, aux J.O. d’été de Londres, le britannique John Copley reçut cependant une médaille d’argent à l’âge de 73 ans ! Il demeure aujourd’hui, dans l’histoire des jeux, le médaillé le plus âgé au moment de sa victoire.

La discipline olympique dans laquelle un septuagénaire peut l’emporter sur ses petits-enfants n’existe plus : c’était l’épreuve de peinture.

De 1912 à 1948, à l’initiative de Pierre de Coubertin, les Jeux olympiques ont en effet comporté des épreuves artistiques : peinture, sculpture, architecture, littérature et musique. Les artistes pouvaient y participer sans condition d’âge, à condition d’être des amateurs sélectionnés par leur pays et de présenter des œuvres en relation avec le sport. Les jurys étaient constitués de personnalités du monde des arts et des lettres.

A Londres en 1948, John Copley (1875-1950) a proposé une eau-forte intitulée Les joueurs de polo. Son travail a été classé deuxième derrière La piscine, une œuvre du français Albert Decaris (1901-1948).

Pierre de Coubertin avait souhaité introduire des épreuves artistiques dans les Jeux olympiques dès la première olympiade de 1896 à Athènes. Mais ce n’est qu’en 1912 qu’il est parvenu à convaincre le comité olympique de réunir le sport et la créativité, le corps et l’esprit. Cette année-là, le baron emporta d’ailleurs lui-même, sous un nom d’emprunt, la médaille d’or de littérature pour une ode aux Jeux olympiques !

Les compétitions artistiques se prolongèrent jusqu’en 1948. En 1952, à Helsinki, les organisateurs préférèrent limiter la dimension artistique des jeux à l’organisation d’une exposition, au motif de la participation d’un nombre excessif d’artistes faussement amateurs et en réalité professionnels. Faute d’épreuves artistiques depuis 1948, le record d’âge de John Copley – 73 ans – n’a pas été dépassé.

Hors épreuves artistiques, le doyen des médaillés olympiques a une dizaine d’années de moins que Copley : aux jeux de 1912, à Stockholm, le suédois Oscar Swahn a emporté deux médailles en tir à la carabine sur cible mobile à l’âge de 64 ans. En 1920, il a participé à nouveau aux jeux à Anvers, mais sans succès cette fois.

Selon qu’on intègre ou pas les classements des épreuves artistiques, l’âge du médaillé olympique le plus vieux au moment des épreuves varie ainsi de 64 à 73 ans. A moins que l’art ne fasse son retour dans les stades, il sera difficile de faire mieux…

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.
Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre