Après les toits verts : les murs verts ? | KPMG | FR

Après les toits verts : les murs verts ?

Après les toits verts : les murs verts ?

[Décryptages - Développement durable]

1000

D'autres actualités sur le site

Les automobilistes qui circulent sur le boulevard périphérique parisien là où il traverse la Seine à l’est de la capitale peuvent apercevoir, intra muros, un étrange immeuble de 18 étages, à l’allure dégingandée, dont la couleur change selon les heures de la journée.

Située à l’extrémité de ce que les urbanistes désignent sous le nom de ZAC Paris Rive Gauche et que les Parisiens appellent souvent Nouveau XIIIe, cette tour de 50 mètres de haut porte deux noms.

M6B2, sa dénomination administrative, fait référence au numéro de la parcelle qu’elle occupe dans le programme d’aménagement des terrains situés entre la Bibliothèque Nationale de France et le boulevard Masséna. C’est le nom utilisé par le maître d’œuvre.

Les architectes de ce projet livré en 2016 à un organisme de logement social préfèrent le nom de Vertical Caméléon. Vertical parce que le bâtiment bénéficie d’une dérogation de hauteur par rapport aux 36 mètres réglementaires. Caméléon parce que son revêtement de titane et le filet végétalisé qui l’entoure font, par effet de moirage, évoluer sa coloration selon l’ensoleillement.

Ce filet végétalisé est constitué de variétés recueillies sous forme de graines sauvages en région parisienne. La construction est ainsi appelée à changer d’apparence au fur et à mesure de leur croissance. Une fois à maturité, les plantations feront du Vertical Caméléon le premier immeuble authentiquement végétal de l’Hexagone – producteur d’oxygène, capteur de CO2 et relais de biodiversité.

Paris n’est pas la seule ville à innover en matière d’architecture verte. En France comme à l’étranger, d’autres métropoles s’engagent dans des projets de même inspiration. A Liuzhou, au nord de la Chine, vient d’être lancée la construction d’une agglomération de 30 000 habitants uniquement constituée d’immeubles de même technologie que Vertical Caméléon.

D’abord explorée par quelques pionniers, l’installation de jardins agricoles sur le toit des immeubles est devenue une pratique urbaine courante. La végétalisation des façades suivra-t-elle la même voie ?
 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.
Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre