Les start-up nations : nouveau modèle de croissance ?

Les start-up nations : nouveau modèle de croissance ?

[Décryptage - Générations]

D'autres actualités sur le site

En 2009, les journalistes américains Dan Senor et Saul Singer ont publié un livre où ils analysent le rôle de l’innovation et de la création d’entreprises technologiques dans la croissance de l’économie israélienne. Le titre de l’ouvrage, Start-up nation, a depuis prospéré. D’autres pays, telle la Suède, revendiquent le label de « start-up nation ».

Contrairement à une idée répandue, la simplicité réglementaire et la modération fiscale ne constituent pas le terreau du foisonnement des start-up. La lourdeur administrative israélienne n’épargne en effet pas les jeunes entreprises et la Suède n’est pas réputée pour la sobriété de ses impôts et prélèvements sociaux.

Ce qui favorise l’émergence de start-up performantes semble être d’abord l’importance des dépenses de recherche-développement dans le produit intérieur brut. La R&D représente environ 4% du PIB en Israël et s’élève à 3,7% en Suède, contre 2,2% en moyenne dans les pays de l’OCDE, niveau auquel se situe précisément la France.

Le développement des start-up procède aussi de la combinaison, dans le tissu économique, d’un esprit de rigueur et d’une culture du risque. Pour les auteurs de Start-up nation, les allers-retours qu’effectuent les jeunes scientifiques israéliens entre la sphère militaire et le monde de l’entreprise les prédisposent à ce type d’aptitude. En Suède, la capillarité encouragée, à l’instar de la Silicon Valley, entre l’université et l’industrie y contribue également.

Enfin, l’ouverture internationale qui s’impose aux pays peu peuplés – la Suède et Israël ont respectivement 9,7 et 8 millions d’habitants – constitue un atout pour la montée en puissance des jeunes entreprises innovantes.

Les start-up israéliennes sont, après les américaines, les plus nombreuses cotées au Nasdaq. La Suède occupe dans les success stories du web une place très supérieure à son poids économique parmi les pays de l’OCDE : Skype, Spotify et Candy Crush Saga sont des créations suédoises.

Les start-up créent relativement peu d’emplois, mais elles exercent un effet d’entraînement salutaire sur le reste de l’économie. Les exemples israélien et suédois ont inspiré d’autres pays, notamment l’Irlande et la Suisse, qui ont entrepris d’en reproduire le modèle.

Dans l’Hexagone, l’initiative « French Tech » a été lancée par les pouvoirs publics avec l’ambition de faire également à terme de la France une « start-up nation ». 

Décryptage

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.
Accès à tous les articles Décryptage

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre

Nouveau site internet

Conçu en responsive design, il s’adapte à 100% de vos supports numériques (ordinateurs, smartphones et tablettes) pour vous faciliter l’accès à nos informations.