Immobilier d’entreprise : European Real SnapShot 2016 | KPMG | FR

Immobilier d’entreprise : European Real SnapShot 2016

Immobilier d’entreprise : European Real SnapShot 2016

KPMG dresse le bilan des investissements immobiliers en Europe.

1000

D'autres actualités sur le site

Avec 107.5 Mds € investis au premier semestre 2016 en Europe, les volumes d’investissement en immobilier d’entreprise affichent un recul de 30% par rapport à la même période l’année dernière.

L’incertitude induite par le vote des britanniques prévoyant la sortie du pays de l’Union Européenne a eu pour impact de réduire l’appétence des investisseurs au risque. L’offre réduite en produits sécurisés et bien localisés a entraîné une compétition accrue et une nouvelle baisse des taux de rendement prime pour les immeubles core, ainsi qu’une baisse dans les volumes de transactions.

Ces incertitudes ont particulièrement impacté le Royaume-Unis. En effet, alors que l’Europe accuse une diminution de 53% des volumes investis au T2 2016, le UK enregistre des volumes affichant une baisse de 75% en comparaison avec le même trimestre de l’année précédente (T2 2015). Cependant, en dépit de baisse significative (la réduction significative) des volumes investis, le Brexit n’a pour le moment eu que peu d’impact sur les prix. Pour le moment seuls les prix des investissements indirects en immobilier ont baissé.

Malgré cette baisse d’activité sur le marché de l’investissement en immobilier commercial en comparaison avec l’année 2015, une vision optimiste reste de mise. L’année 2015 a été caractérisée par de gros volumes d’investissements (les plus élevés depuis 2007) et apparaît ainsi comme une année exceptionnelle. Au-delà du Brexit, l’Europe devra néanmoins faire face à certains risques identifiés (notamment politiques) avec un certain nombre d’élections importantes dans les prochains mois (en Espagne en 2016, France et Allemagne en 2017).

En définitive, le marché de l’immobilier tertiaire Européen repose sur des fondamentaux solides (accès à la dette adéquate, liquidité abondante). De plus, un grand nombre d’investisseurs ont aujourd’hui une vision long terme limitant les risques spéculatifs. Les perspectives restent donc positives et l’investissement en immobilier reste attractif dans un environnement où les taux sont au plus bas.

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre