Election présidentielle américaine | KPMG | FR

Election présidentielle américaine : Abraham Lincoln, précurseur des débats télévisés

Election présidentielle américaine

[Décryptages - International]

1000

D'autres actualités sur le site

En 1858, Abraham Lincoln, ancien représentant républicain de l'Illinois à la Chambre des représentants des Etats-Unis, décide de briguer le siège de sénateur du même Etat qu’occupe depuis douze ans le démocrate Stephen A. Douglas.

A Washington, Douglas est l’un des orateurs les plus brillants du Parti démocrate. Quand Lincoln lui propose de débattre publiquement avec lui dans les principales villes de l’Illinois, il accepte, persuadé de dominer aisément son adversaire. Sept joutes oratoires sont organisées d’août à octobre 1858.

Bien que l’esclavage soit interdit dans l’Illinois depuis 1818, la position du sénateur Douglas à son égard est ambiguë. Il n’est pas favorable à son abolition dans les Etats du Sud et pas clairement hostile à son rétablissement éventuel dans ceux du Nord. Lincoln parvient à placer cette question au centre de leurs échanges. Du fait de la notoriété nationale du sénateur sortant, la presse de la côte Est décide de couvrir les débats.

C’est Lincoln qui fixe le tempo. A chacune de leurs rencontres, il contraint son interlocuteur à se déterminer par rapport aux grandes valeurs fondatrices de la démocratie américaine et domine son adversaire.

Abraham Lincoln ne sera néanmoins pas élu. En 1858, les sénateurs sont en effet désignés au suffrage indirect par les membres des chambres des représentants des Etats. Les démocrates ayant emporté la majorité dans l’Illinois, Douglas conserve son siège. Pour Lincoln, ce n’est cependant qu’un demi-échec : la réputation qu’il acquiert l’aidera, deux ans plus tard, à gagner les primaires du Parti républicain puis à conquérir la présidence des Etats-Unis.

Le débat Douglas-Lincoln fera date dans l’histoire politique américaine. La courtoisie des échanges, la hauteur et la concision des questions, la précision des réponses et les références constantes à la Déclaration d’indépendance et à la Constitution feront jurisprudence.

En 1960, quand il s’agira de fixer les règles des débats Kennedy-Nixon – les premiers entre candidats à l’élection présidentielle à être retransmis à la radio et la télévision –, c’est au duel Douglas-Lincoln que se référeront les organisateurs. Les modalités des débats de l’élection 2016 en sont le prolongement.

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.
Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre