Le Roquefort : un fromage pionnier | KPMG | FR

Le Roquefort : un fromage pionnier

Le Roquefort : un fromage pionnier

[Décryptages - Entreprises & Economie]

1000

D'autres actualités sur le site

« Un pays qui produit plus de 365 sortes de fromages, ne peut pas perdre la guerre ». « Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 246 variétés de fromage ? » La première de ces formules est attribuée à Churchill en 1940. La seconde serait du général de Gaulle, avec des variantes allant jusqu’à 300, voire 600 variétés. Aucune n’est avérée, mais le rôle du fromage dans la vie institutionnelle française n’en est pas moins réel.

C’est en effet dans un arrêt du parlement de Toulouse condamnant en 1666 les marchands de faux Roquefort qu’est énoncé pour la première fois en France le principe de la protection de l’appellation d’un produit du terroir.

C’est à nouveau le Roquefort qui, à la suite de la loi de 1905 sur la répression des fraudes, sera le premier produit à bénéficier en 1925 de la protection d’une appellation d’origine (AO). Le Roquefort ouvre ainsi la voie au décret-loi de 1935 établissant les appellations d’origine contrôlées (AOC) – notamment pour les vins – et créant l’Institut national des appellations d'origine INAO), un établissement public chargé de leur définition, de leur protection et de leur contrôle.

En 1951, c’est encore la défense du Roquefort qui est à l’origine de la convention de Stresa (Italie) sur l'emploi des appellations d'origine et dénominations de fromages, premier jalon de la concertation internationale dans ce domaine.
Par la suite, le modèle français de l’AOC inspirera en 1992 à l’Union européenne celui de l’AOP (appellation d’origine protégée), un dispositif de protection au niveau communautaire.

Porté par l’importance des fromages et des vins dans l’agriculture française, l’Institut national des appellations d'origine – devenu en 2007 l'Institut national de l'origine et de la qualité – a joué un rôle moteur dans l’adoption par l’UE en 1991 du label AB (Agriculture Biologique), et en 1992 des labels IGP (Indication Géographique Protégée) et STG (Spécialité traditionnelle garantie).

Quant au Label Rouge, attribué par l’INAO aux produits de haute qualité et qui pourrait se propager au-delà de l’Hexagone, c’est un descendant du label Brebis Rouge, une marque collective créée en 1930 par la confédération des producteurs de Roquefort pour signaler que tous les contrôles qualité de sa fabrication ont été effectués.

Ainsi, ce « roi des fromages » qu’est le Roquefort, selon la formule de Diderot, se trouve à l’avant-garde des progrès de la protection des produits de l’agriculture. Un titre de noblesse salué en 2011 par l’Unesco qui a classé au patrimoine de l’humanité les pratiques agricoles (dont la fabrication du Roquefort) des Causses et des Cévennes.
 

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.
Accès à tous les articles Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre