Communiqué de presse: Importants moteurs des M&A 2017 | KPMG | CH

L’innovation et la transformation sont d’importants moteurs des M&A

Communiqué de presse: Importants moteurs des M&A 2017

Des activités record dans le domaine du Private Equity ainsi qu’une pression croissante en matière d’innovation et de transformation se sont soldées par une année M&A suisse 2017 active. Le nombre de transactions avec participation suisse a augmenté de 362 à 395 (+ 9%) en comparaison annuelle, alors que le volume de transactions a légèrement reculé – de USD 119.1 mrd en 2016 à USD 101.5 mrd (-15%). Un remaniement renforcé des modèles commerciaux et opérationnels est attendu dans toutes les branches pour 2018, ce qui engendrera de nouvelles activités M&A.

1000

Contact pour les médias

Head of Media Relations

KPMG Suisse

Contact

Related Content

L’année dernière, les entreprises suisses ont maintenu, toutes branches confondues, leurs activités M&A à un niveau élevé: le nombre total de transactions avec participation suisse a augmenté de 362 à 395, soit 9%, en comparaison annuelle. Le volume de transactions, en revanche, a légèrement reculé, passant de USD 119.1 milliards en 2016 à USD 101.5 milliards, ce qui correspond à une baisse de 15%.

Des transactions notables ont été enregistrées en particulier dans l’industrie des biens de consommation, de la technologie et des médias ainsi que dans le secteur pharmaceutique. Profitant de conditions de marché et de financement favorables, les afflux record de fonds ont contribué au chiffre record des transactions M&A suisses liées au Private Equity depuis 2007.

Top 10 transactions M&A suisses 2017

Convergence croissante des branches

L’année dernière a été particulièrement marquée par la scission du département recherche et développement d’Actelion, qui a permis la reprise d’Actelion par Johnson & Johnson. Cette opération, d’un volume de près de USD 30 milliards, représente la transaction la plus importante de l’année et se range parmi les cinq plus grandes activités M&A suisses de tous les temps.

De nombreuses acquisitions perpétrées dans le secteur alimentaire montrent aussi comment les chaînes de création de valeur convergent et s’intègrent quand le secteur alimentaire, le commerce de détail et le secteur de la santé se rapprochent. Les activités M&A de Nestlé reflètent particulièrement cette tendance. C’est ainsi que le groupe a repris en 2017 la start-up californienne Blue Bottle Coffee, le fabricant de produits alimentaires d’origine végétale Sweet Earth ainsi que le producteur de vitamines Atrium Innovations. Ces transactions montrent comment les changements des tendances en matière de consommation font naître des transactions M&A intéressantes.

La branche des médias est elle aussi au cœur d’une profonde mutation. Les changements radicaux des attentes des consommateurs contraignent les entreprises à réévaluer comment et où elles opèrent, ce que sont leurs compétences clés et comment la numérisation peut contribuer à renforcer leurs offres. Ces changements ont eu pour conséquence que les groupes médiatiques NZZ et AZ ont fondé l’année dernière une joint venture afin de renforcer leurs activités d’édition régionales. Par ailleurs, Tamedia a annoncé une offre de reprise publique pour la société de commercialisation intégrée Goldbach.

Les PME, coactrices de la transformation

Toutes branches confondues, on peut s’attendre pour 2018 à un remaniement renforcé des modèles commerciaux et opérationnels, ce qui donnera naissance à de nouveaux partenariats stratégiques, joint ventures et acquisitions.

Cette transformation ne se limite aucunement aux grandes entreprises: «Les organisations multinationales font peut-être les gros titres, mais la Suisse dispose d’un grand nombre de petites et moyennes entreprises qui contribuent à la restructuration de leur secteur. Et nombre d’entre elles ont soif de croissance et de développement», explique Patrik Kerler, responsable M&A de KPMG Suisse, pour résumer la situation. Et d’ajouter: «Nous sommes convaincus que les entreprises suisses ne participeront pas seulement au développement de leurs secteurs, mais aussi qu’elles contribueront activement à faire progresser la transformation.»

Des informations supplémentaires

© 2018 KPMG Holding AG is a member of the KPMG network of independent firms affiliated with KPMG International Cooperative (“KPMG International”), a Swiss legal entity. All rights reserved.

Contactez-nous

 

Besoin de nos services?

 

Soumettre