Activité constamment élevée sur le marché M&A suisse | KPMG | CH

Activité constamment élevée sur le marché M&A suisse

Activité constamment élevée sur le marché M&A suisse

Le marché M&A suisse a connu une évolution constante au cours des six derniers mois. Le volume de transactions a diminué de 7% par rapport à l’année précédente, le nombre de transactions étant toutefois resté à un niveau élevé quasiment constamment. A ce jour, l’année M&A a été marquée par une transaction importante, la présence d’acheteurs chinois ainsi que des investissements en Private Equity.

1000

Contact pour les médias

Head of Media Relations

KPMG Suisse

Contact

Related Content

Au cours du premier semestre 2017, le nombre de transactions (160) a baissé de façon négligeable par rapport à la même période de l’année précédente (164). Dans l’ensemble, la valeur de toutes les transactions a reculé de 7% avec USD 69,3 milliards (2016: USD 74,2 milliards), le haut volume de transactions de l’année dernière étant dû essentiellement à l’acquisition de Syngenta par la China National Chemical Corporation. Compte tenu de la persistance des incertitudes politiques et financières, on ne peut s’attendre, pour le deuxième semestre, à une forte augmentation des transactions.

L’année M&A 2017 a été marquée à ce jour par une transaction de poids: le fabricant pharmaceutique et de biens de consommation américain Johnson & Johnson a annoncé en janvier la reprise de l’entreprise de biotechnologie suisse Actelion pour la somme de
USD 30 milliards. Cela malgré l’échec des premiers entretiens en décembre 2016. Après la reprise de Syngenta en 2016, il s’agit déjà de la deuxième grande transaction sur le marché M&A suisse en un an. La transaction s’inscrit dans les cinq plus grandes transactions suisses de tous les temps.

Activités de Private Equity et achats d’entreprises à l’étranger

Les perspectives restent fondamentalement positives pour l’économie mondiale. L’environnement des taux d’intérêts encore favorable actuellement permet aussi de disposer des liquidités nécessaires aux activités M&A. Les investisseurs en Private Equity en particulier, qui se caractérisent généralement par une part élevée de capitaux étrangers, en profitent actuellement. C’est ainsi que le marché M&A suisse a connu au premier semestre 2017 d’importantes activités de Private Equity: trois des dix plus grandes transactions sont à mettre sur le compte d’un acheteur Private Equity.

Compte tenu de la persistance d’un franc suisse fort, les acquisitions d’entreprises à l’étranger restent attractives. Celles-ci représentent depuis toujours une importante composante stratégique pour les entreprises suisses, qui peuvent ainsi diversifier leurs marchés de ventes et leur portefeuille de produits.

La soif d’investissement des Chinois se maintient

L’activité M&A chinoise s’est certes un peu ralentie, en particulier en raison de la nouvelle législation sur l’exportation de capitaux en Chine, mais elle reste forte en comparaison internationale. La recherche assidue de possibilités d’investissements des Chinois se maintient encore en Suisse.

Le groupe HNA est particulièrement actif sur le marché national. Par le passé, ce groupe d’entreprises a déjà acquis, avec Gategroup, SR Technics et Swissport, trois entreprises suisses. Au premier semestre 2017, le groupe HNA a réalisé deux autres transactions importantes: les Chinois ont acquis une participation de USD 1,4 milliard, soit 17%, dans le détaillant de voyages Dufry et repris, pour la somme de USD 775 millions, la majorité du segment du pétrole et de la logistique de Glencore. Cette dernière transaction a toutefois manqué de peu de faire partie du top 10.

Des incertitudes politiques et financières comme facteur de limitation

L’évolution financière et politique reste actuellement l’un des principaux facteurs d’influence sur l’activité de transactions: en dépit d’un apaisement temporaire, l’instabilité géopolitique et l’évolution de l’Union européenne et des Etats-Unis freinent la volonté d’acquisition d’entreprises. Le Brexit en particulier reste, avec ses effets économiques et juridiques encore incertains sur le marché M&A, un facteur d’insécurité.

«Malgré les évolutions économiques positives et le niveau d’activités élevé, on ne peut s’attendre à court terme, en raison de l’incertitude financière et politique et d’un revirement éventuel des taux, à une forte croissance sur le marché M&A national et international», a commenté Patrik Kerler, responsable M&A de KPMG Suisse.

M&A Report

M&A Report

The report provides an overview of the M&A activities in Switzerland.

© 2017 KPMG Holding AG is a member of the KPMG network of independent firms affiliated with KPMG International Cooperative (“KPMG International”), a Swiss legal entity. All rights reserved.

Contactez-nous

 

Besoin de nos services?

 

Soumettre