Une retenue persistante sur le marché M&A suisse

Une retenue persistante sur le marché M&A suisse

La retenue observée l’année dernière sur le marché M&A suisse s’est encore poursuivie au premier trimestre 2016. Une faible évolution boursière en début d’année, des incertitudes subséquentes ainsi que la persistance d’un franc suisse fort en sont à l’origine. Avec seulement 59 deals, le nombre de transactions s’est réduit presque de moitié en comparaison annuelle. Le volume de transactions, en revanche, s’est accru de deux tiers en raison de l’acquisition de Syngenta. Pour 2016, on peut encore s’attendre à une évolution timide et instable sur le marché M&A.

Contact pour les médias

Head of Media Relations

KPMG Suisse

Contact

Related Content

Par rapport au même trimestre de l’année précédente, le nombre de fusions et de reprises s’est réduit presque de moitié, passant à 59 transactions annoncées au total, avec participation suisse (-45%). Sur les dix plus grandes transactions du premier trimestre 2016, six deals seulement ont atteint le seuil de 500 mio. USD. En comparaison annuelle, les dix principales transactions se situaient en tout à un niveau de volume de plus de 780 mio. USD.

Le volume de transactions, en revanche, a nettement augmenté suite à l’annonce de la reprise de Syngenta par la China National Chemical Corporation: avec 52,1 mrd USD, le volume de toutes les transactions avec participation suisse au 1er trimestre 2016 dépasse de 66% celui du 1er trimestre 2015 (31,4 mrd USD). La transaction Syngenta est unique dans la mesure où elle dépasse même, en termes de valeur de transaction, la grande transaction de 2012 entre Glencore et Xstrata ainsi que la fusion LafargeHolcim en 2014, d’un volume de 40 mrd USD au total.

Seules certaines branches ont enregistré une haute activité au premier trimestre de cette année. Sur le plan mondial, la branche de la technologie, des médias et des télécommunications (secteur TMT), qui se situe depuis 2000 au niveau le plus élevé pour ce qui est du volume négocié, ressort tout particulièrement. Cette tendance ne se répercute toutefois pas dans la même mesure sur le marché suisse. Dans notre pays, seules
10 transactions sont à enregistrer dans ce secteur pour le 1er trimestre 2016, ce qui représente env. 17% du volume total.

La reprise de Syngenta, la plus grande transaction M&A suisse de tous les temps

La plus grande transaction annoncée au 1er trimestre 2016 était la reprise de Syngenta par la China National Chemical Corporation (ChemChina), qui atteint un volume de 45,9 mrd USD. Cette transaction figure désormais en tête de la liste des méga-deals avec participation suisse.

Avec la vente de BSI à EFG International annoncée par BTG Pactual, un nouveau chapitre de transformation s’écrit sur la place financière suisse. Cette vente se hisse à la troisième place des plus grandes transactions du premier trimestre 2016. La fusion permet à BSI et EFG International d’exploiter des économies d’échelle, en particulier dans le Private Banking et l’Asset Management, et a pour conséquence que la «nouvelle banque» se classe désormais au top 5 des gestionnaires de fortune sur la place financière suisse. La transaction rapporte à BTG Pactual env. 1 mrd CHF, et l’entreprise détiendra aussi à l’avenir 20-30% du prestataire financier fusionné.

L’offre de reprise de l’établissement suédois de Private Equity EQT pour la Kuoni Travel Holding mérite également notre attention: avec un volume de transaction de quelque 1,4 mrd USD, cette vente vient s’ajouter en 2015 à deux autres transactions réalisées par Kuoni: d’une part, la vente de l’activité du voyagiste européen au groupe allemand Rewe, d’autre part, celle de l’activité de tour operating en Inde ainsi qu’en Chine à la société canadienne Investment Holding Fairfax Financial, qui appartient également au voyagiste Thomas Cook India.

Top Swiss transactions M & A de Janvier à Mars 2016

Un comportement empreint d’incertitude

Aujourd’hui comme hier, les séquelles de l’abandon du cours plancher face à l’euro décidé par la Banque nationale suisse se font encore sentir. Le tourisme, l’industrie et le commerce de détail, en particulier, continuent de se battre contre de grands écarts de prix dus à la force persistante du franc suisse. La haute pression au changement et à l’adaptation exercée dans ces branches mènera à de nouvelles corrections structurelles et entraînera aussi des consolidations, des ventes et des acquisitions.

Les turbulences, en particulier à la bourse chinoise, ont suscité de grandes incertitudes dans le monde entier et également affecté d’autres places de négoce. Les annonces régulières de réductions de personnel prévues dans différentes branches augmentent encore l’incertitude des acteurs du marché. Le marché M&A suisse devrait en conséquence aussi être volatil au cours de l’année 2016 – peut-être même encore plus volatil que le marché M&A mondial. Aussi de nombreux acteurs du marché pourraient-ils se montrer encore plus prudents dans notre pays que dans l’activité de transaction globale.

Quelques grandes transactions intéressantes sont néanmoins attendues, qui auront des répercussions positives sur le volume de transactions. Cependant, dans les conditions cadres prédominantes, l’activité de transaction suisse 2016 continuera d’évoluer sur des chemins cahoteux.

Mergers & Acquisitions

KPMG is one of the leading partners for mergers and acquisitions.

 
En savoir plus

Deal Advisory

We have a seamless offer running from strategy through execution to real result.

 
En savoir plus

© 2016 KPMG Holding AG is a member of the KPMG network of independent firms affiliated with KPMG International Cooperative (“KPMG International”), a Swiss legal entity. All rights reserved.

Contactez-nous

 

Besoin de nos services?

 

Soumettre

Marketplace de KPMG

Trouvez les bonnes personnes – immédiatement. Accédez directement à des professionnels hautement qualifiés.