«Nous investissons afin de soutenir nos clients» | KPMG | CH
close
Share with your friends

«Nous investissons afin de soutenir nos clients»

«Nous investissons afin de soutenir nos clients»

Stefan Pfister parle, dans une interview, du résultat annuel réjouissant de KPMG Suisse, d’investissements prometteurs ainsi que de l’expérience la plus marquante qu’il a faite l’année passée.

1000

Related Content

Stefan Pfister, CEO de KPMG Suisse

Stefan Pfister, CEO de KPMG Suisse

Quel a été le principal moteur de l’activité de KPMG Suisse durant l’exercice passé?

Le processus de transformation numérique qui a happé l’ensemble de l’économie suisse est le principal moteur sur le marché de l’audit et du conseil. La numérisation renferme différents risques, mais elle permet aussi de saisir d’innombrables chances entrepreneuriales, comme par exemple la centralisation de données et de processus disséminés dans le monde entier ou l’analyse et la mise à profit systématiques de données. Elle aide aussi dans le contrôle de plus en plus complexe de la compliance, l’accroissement de la performance d’entreprise, le développement de nouvelles stratégies commerciales et l’ouverture de nouveaux champs d’activité.

En qualité de société d’audit et de conseil, KPMG a encore apporté un soutien efficace à ses clients dans ce processus de transformation tout au long de l’exercice écoulé. Cela se reflète dans un résultat extrêmement réjouissant: le chiffre d’affaires brut a augmenté de 1,1% et s’établit à CHF 555,0 mio., le chiffre d’affaires net de 4,9% à CHF 423,5 mio.

Y a-t-il eu des différences importantes entre les divisions Audit, Tax et Advisory?

La division Audit a pu de nouveau améliorer son résultat. Dans ce domaine également, la numérisation est devenue un important moteur de changement. Des processus financiers intégrés permettent d’effectuer un travail largement fondé sur des analyses de données numériques. Pour en faire profiter les clients du mieux possible, KPMG a donc développé en 2017 des logiciels et des outils ultramodernes. Une autre conséquence de la numérisation réside dans le changement fondamental du profil professionnel de l’auditeur et des compétences requises. Cela s’illustre fortement dans la formation de base et continue.

La division Tax a également été en mesure d’accroître son chiffre d’affaires net. La tendance à une plus grande transparence, à une meilleure comparabilité et à un échange plus intensif de données fiscales perdure depuis plusieurs années, sollicitant fortement les entreprises clientes tout comme les clients privés. En raison des incertitudes nourries face à la prochaine réforme de l’imposition des entreprises, nous nous attendons toujours à un besoin élevé en matière de conseil et d’explications.

La division Advisory a elle aussi affiché une forte hausse de son chiffre d’affaires net, atteignant un nouveau record. Cette croissance s’explique principalement par le besoin de soutien dans les processus de transformation. La numérisation d’entreprises et d’administrations, la valeur croissante des données qui en résulte et l’augmentation des cyber-attaques génèrent une demande élevée de prestations de cyber-sécurité, de protection des données et de certification.

Dans quels domaines KPMG Suisse a-t-elle particulièrement investi?

Pour pouvoir soutenir efficacement nos clients, nous avons à nouveau beaucoup investi dans le développement du personnel, dans les innovations technologiques et dans d’importants partenariats visant à élargir l’écosystème entrepreneurial. L’année dernière, nous avons investi quelque 5% de notre chiffre d’affaires dans le développement logiciel et technologique et plus de CHF 7 millions dans les formations de base et continue! Durant la même période, nous avons embauché près de 600 nouveaux collaborateurs, la plupart originaires de Suisse. Avec l’acquisition de Terria Mobile, nous avons complété nos compétences dans les domaines de la transformation numérique et de l’expérience mobile et élargi substantiellement notre offre de prestations numériques.

Nous avons en outre étendu de manière ciblée notre écosystème entrepreneurial par de nombreux engagements auprès de plates-formes numériques comme digitalswitzerland et Digital Festival, par le Kickstart Accelerator ainsi qu’au travers de coopérations avec d’autres réseaux. Par ailleurs, KPMG a poursuivi sa collaboration intensive avec plusieurs universités et hautes écoles spécialisées. Nous sommes incontestablement le leader d’opinion dans les aspects importants du marché et les thèmes spécialisés.

Où voyez-vous des risques particuliers pour votre activité?

De manière générale, nous sommes directement tributaires d’un site économique suisse sain. Cela veut dire que tout ce qui menace ce site représente également un risque pour KPMG. Nous observons avec inquiétude la mise en danger totalement inutile du modèle de succès suisse par des interventions populistes et politiques nuisibles. Celles-ci mettent en péril notre ordre libéral et déstabilisent les investisseurs étrangers tout comme les entreprises locales. Une incertitude politique permanente et un protectionnisme économique croissant peuvent être observés au niveau international – en Europe comme de l’autre côté de l’Atlantique. Ces deux facteurs sont particulièrement inquiétants pour une économie nationale comme la Suisse, qui est tributaire d’un commerce extérieur intact. L’attitude à adopter face au changement démographique et les mesures à prendre en conséquence dans la prévoyance vieillesse constituent également un grand défi pour la Suisse. Mais je suis convaincu qu’en se focalisant sur ses forces éprouvées tout en restant ouvert à la nouveauté et aux innovations, notre pays pourra se développer de façon positive. Il en va de même pour l’avenir de KPMG Suisse.

Quel a été l’événement le plus impressionnant pour vous l’année passée?

L’interaction avec nos collaborateurs dans les rencontres de pairs et le lancement d’un programme de développement d’associés interne dans lequel nous étudions en petits groupes, dans le moindre détail, des thèmes et problèmes importants issus de la pratique afin de développer des approches de solution. De voir avec quelle énergie et passion les participants s’investissent me montre toute la force qui existe au sein de notre entreprise. Cela me rend optimiste et confiant pour l’avenir. Et cela me remplit de fierté d’avoir l’honneur de diriger cette société.

<p>© 2018 KPMG Holding AG is a member of the KPMG network of independent firms affiliated with KPMG International Cooperative (“KPMG International”), a Swiss legal entity. All rights reserved.</p> <p>KPMG International Cooperative (“KPMG International”) is a Swiss entity. Member firms of the KPMG network of independent firms are affiliated with KPMG International. KPMG International provides no client services. No member firm has any authority to obligate or bind KPMG International or any other member firm vis-à-vis third parties, nor does KPMG International have any such authority to obligate or bind any member firm.</p>

Contactez-nous

 

Besoin de nos services?

 

Soumettre