«Le changement structurel persiste»

«Le changement structurel persiste»

Dans cet entretien, Hans Syz s’exprime sur les évolutions actuelles dans la branche des banques privées.

Related Content

Hans Syz

Hans Syz, représentant de la branche et président du Conseil d’administration de Maerki Baumann & Co.

Quelles sont les attentes des clients privés bancaires d’aujourd’hui?

Les clients privés sont souvent très bien informés et se montrent de plus en plus critiques face à la valeur ajoutée de leur banque. Ils apprécient d’avoir un partenaire fiable avec lequel ils peuvent discuter en détail et en toute confiance de leurs affaires patrimoniales. La préservation de la fortune à long terme est généralement au premier plan. Outre le conseil en placement et la gestion de fortune, des thèmes apparentés aux placements comme la prévoyance privée et l’immobilier, mais aussi les aspects juridiques et fiscaux, ont gagné en importance.

Avec quelle stratégie vous efforcez-vous de satisfaire ces attentes?

L’orientation résolue sur la clientèle est fermement ancrée dans la tradition de notre banque et dans notre culture d’entreprise. Nous tirons parti de notre indépendance en tant qu’entreprise familiale pour prodiguer à nos clients un conseil personnel et individuel, et nous disposons de la flexibilité requise pour réagir rapidement aux nouveaux besoins des clients et aux nouvelles conditions cadres. Les affaires avec les clients suisses représentent environ trois quarts des actifs sous gestion. Notre forte focalisation sur le marché nous confère une haute crédibilité, car nous connaissons nos marchés clés dans le moindre détail.

Dans quels domaines investissez-vous alors?

Au cours des années passées, nous avons investi de façon très ciblée dans le développement de nos collaborateurs, dans la professionnalisation de nos processus de conseil et de placement ainsi que dans l’établissement de systèmes informatiques performants. Outre les adaptations nécessaires sur le plan réglementaire, nous nous concentrons sur l’établissement de solutions de placement modernes et sur le potentiel de la numérisation. Récemment, nous avons lancé une approche de placement novatrice qui permet à nos clients de profiter, avec le soutien du système, d’une gestion de fortune comparable à celle d’un Family Office.

Où voyez-vous actuellement les principaux défis pour la branche?

Dans le cadre de la régularisation des avoirs de la clientèle ainsi que de l’activité régulatrice croissante, la complexité et les coûts de la fourniture de services ont nettement augmenté. Dans le même temps, nous sommes confrontés à une concurrence intensive et à une pression considérable sur les marges. Nombreux sont les concurrents à rechercher, pour des raisons économiques, une plus grande standardisation. Les produits propres, combinés à des organisations commerciales efficientes, entrent parfois en conflit avec les besoins effectifs des clients.

Comment ces évolutions influencent-elles votre modèle commercial?

Nous nous limitons sciemment aux maillons de la chaîne de création de valeur qui permettent à notre banque de créer une valeur ajoutée propre. Le conseil en placement et la gestion de fortune en font notamment partie. Dans les domaines de la prévoyance, du droit ou des impôts ainsi que dans l’exécution et l’administration, nous collaborons avec des entreprises partenaires professionnelles. Cette stratégie d’outsourcing nous permet de préserver à long terme notre indépendance ainsi que la continuité dans le suivi de la clientèle. Nous assurons l’individualité de notre offre par la modularisation de nos prestations.

A quelles évolutions de la branche vous attendez-vous pour les trois à cinq prochaines années?

Les mutations structurelles vont persister. Elles sont dues aux besoins de clients exigeants, à la haute activité régulatrice et à la pression exercée sur la place financière suisse. Le processus de consolidation correspondant et l’entrée sur le marché de prestataires étrangers à la branche modifient les structures du marché. La prise en considération isolée de la taille des entreprises n’est que peu révélatrice des perspectives d’une banque. Les fournisseurs de niche innovants dotés d’une stratégie claire, d’une focalisation conséquente sur le marché et les services ainsi que d’une forte proximité à la clientèle disposent ainsi de perspectives très intéressantes.

Newsletter Registration

Receive regular information on the topics of your interest.

 
En savoir plus

© 2016 KPMG Holding AG is a member of the KPMG network of independent firms affiliated with KPMG International Cooperative (“KPMG International”), a Swiss legal entity. All rights reserved.

Contactez-nous

 

Besoin de nos services?

 

Soumettre

Marketplace de KPMG

Trouvez les bonnes personnes – immédiatement. Accédez directement à des professionnels hautement qualifiés.