"Le gigantisme est nuisible"

"Le gigantisme est nuisible"

Dans un entretien, Jörg Schild s’exprime sur les conditions d’une future candidature aux Jeux olympiques en Suisse.

Related Content

Joerg Schild

Joerg Schild, président de Swiss Olympic

A combien de médailles devons-nous nous attendre pour la Suisse?

Je ne compte pas. Je m’oppose à l’idée de ce tableau des médailles. Qui connaît les Jeux olympiques sait que cela dépend d’un très grand nombre de hasards et de la forme du jour de l’athlète concerné. Souvenons-nous par exemple de Fabian Cancellara aux JO de Londres en 2012: tout a parfaitement fonctionné jusqu’à ce fameux virage. C’est la raison pour laquelle Swiss Olympic ne communique aucune attente concrète de médailles. Personnellement, je serais en tout cas très heureux que nous décrochions trois à cinq médailles, mais je ne souhaiterais en aucun cas mettre nos athlètes davantage sous pression.

Craignez-vous que les incertitudes actuelles existant au Brésil déteignent sur les athlètes?

Swiss Olympic a pour mission de veiller à ce que nos athlètes trouvent sur place des conditions cadres optimales. Ce qui est déterminant pour les sportifs aux Jeux olympiques, c’est avant tout de disposer de transports fonctionnels, tout comme d’un hébergement et de repas adaptés. Nous pouvons toutefois partir du principe que la sécurité de la délégation est assurée.

Au cours de ces dernières années, l’ampleur des Jeux olympiques n’a cessé de croître. Une édition des JO en Suisse dans un proche avenir est-elle encore réaliste, en dépit de la réserve de la population?

Le gigantisme que nous avons pu observer lors des derniers Jeux olympiques nuit énormément à la crédibilité du sport. Sotchi 2014 a été l’une des raisons pour laquelle la population des Grisons s’est prononcée contre une candidature aux JO d’hiver de 2022. Il est aujourd’hui important et pertinent que le CIO tente, par le biais de son «agenda 2020», de remédier quelque peu à cette folie des grandeurs. Cela dit, il n’est pas forcément facile de passer de la parole aux actes quand on voit les sites qui organisent les prochains jeux. Il serait d’autant plus important que la Suisse, en présentant une candidature économiquement et écologiquement durable pour les Jeux olympiques 2026, montre que l’on peut emprunter une autre voie. Cinq régions ont déclaré officiellement leur projet pour le processus de candidature national, lancé par Swiss Olympic dans l’optique d’un dépôt de candidature aux Jeux d’hiver 2026. Au moyen d’une taskforce composée d’experts renommés du monde de la politique, de l’environnement, de l’économie, du tourisme et du sport, nous tentons à présent d’évaluer si un projet convient pour une candidature définitive, et lequel. Avant le dépôt de celle-ci, certaines conditions fondamentales doivent déjà être remplies, au rang desquelles figurent, outre le profit apporté dans le domaine sportif, l’adhésion de la sphère politique, de l’économie et surtout de la population.

La Suisse se focalise-t-elle trop sur le sport populaire en négligeant ce faisant le soutien ciblé du sport d’élite?

Volontairement, nous ne nous focalisons pas de façon unilatérale. Notre promotion du sport populaire s’opère via les subventions des fédérations, que nous versons à nos membres dans notre rôle d’organisation faîtière des fédérations sportives. Dans ce domaine, les fédérations ont nettement plus de marge de manœuvre que le sport d’élite. En effet, pour ce qui de l’argent octroyé au sport d’élite, nous devons rendre nettement plus de comptes à l’égard de la Confédération et de nos partenaires. C’est pourquoi nous devons aussi assumer une certaine activité de contrôle auprès de nos fédérations membres. Néanmoins, les limites entre sport populaire et sport d’élite sont souvent floues, et ces deux domaines doivent remplir d’importantes missions sociales. Il suffit de penser ici à la contribution positive du sport en matière d’intégration ou de santé.

De quoi vous réjouissez-vous particulièrement dans le cadre de Rio 2016?

Je me réjouis de voir évoluer nos athlètes! Rien de plus simple que cela.

Newsletter Registration

Receive regular information on the topics of your interest.

 
En savoir plus

© 2016 KPMG Holding AG is a member of the KPMG network of independent firms affiliated with KPMG International Cooperative (“KPMG International”), a Swiss legal entity. All rights reserved.

Contactez-nous

 

Besoin de nos services?

 

Soumettre

Marketplace de KPMG

Trouvez les bonnes personnes – immédiatement. Accédez directement à des professionnels hautement qualifiés.