La voiture électrique domine dans le secteur automobile | KPMG | CA

La voiture électrique, grande tendance à surveiller dans le secteur automobile

La voiture électrique domine dans le secteur automobile

La conduite autonome sera la prochaine révolution de l’industrie

Contenu connexe

La voiture électrique à batterie (VEB) a supplanté la connectivité et la numérisation au premier rang des tendances à surveiller d’ici 2025, selon la moitié des répondants à l’Enquête 2017 de KPMG sur l’industrie mondiale de l’automobile.

Le problème avec la VEB cependant, c’est la convivialité des infrastructures de recharge, ce qui amène la vaste majorité des répondants (62 %) à penser que la VEB ne fera pas long feu. Par comparaison, 78 % des cadres interrogés croient que la voiture à hydrogène finira par éclipser la VEB, puisqu’elle ne pose pas de problème de recharge.

L’enquête révèle également que la conduite autonome révolutionnera notre utilisation de l’automobile et nous fera repenser nos critères d’achat. En effet, 68 % des répondants estiment que les critères d’achat traditionnels, comme la performance, la vitesse, la sécurité, le confort et les effets sur l’environnement, ne sont plus valables.

Voici d’autres constats tirés de l’Enquête 2017 de KPMG sur l’industrie mondiale de l’automobile :

  • Le diesel est en chute libre – D’un point de vue réglementaire, la technologie au diesel est le sujet qui a fait couler le plus d’encre au cours de la dernière année. En effet, 50 % des cadres interrogés croient que la technologie au diesel sera la première technologie de propulsion traditionnelle à disparaître du portefeuille des fabricants.
  • Investir pour gagner – Au cours des cinq prochaines années, 53 % des répondants comptent investir dans la voiture hybride rechargeable, et 52 %, dans le moteur à combustion interne et le véhicule à motorisation hybride complète. KPMG a aussi sondé 2400 consommateurs au sujet des options qu’ils envisagent pour leur prochain achat de véhicule. Le véhicule à motorisation hybride complète était leur premier choix (36 %), tandis que 21 % préféreraient une voiture avec moteur à combustion interne.
  • Le numérique a le vent dans les voiles – Une proportion de 85 % des répondants croit que bientôt, la technologie numérique générera plus de revenus que les pièces mécaniques du véhicule.

 

CITATION

« La connectivité et la numérisation rendent notre expérience de conduite semblable aux autres aspects de notre vie. Elles permettent de rentabiliser le temps de conduite, ce qui est pratique pour les consommateurs. Elles ont aussi servi de catalyseur au succès financier de l’industrie automobile. Les nouveaux modèles de voiture rendent les anciens quasi obsolètes. »

- Peter Hatges, leader national, Automobile, KPMG au Canada.

 

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE
Enquête 2017 sur l’industrie mondiale de l’automobile
Site Web de KPMG
@KPMG_Canada – #CIAS2017
KPMG sur LinkedIn

 

Enquête 2017 de KPMG sur l’industrie mondiale de l’automobile
L’Enquête sur l’industrie mondiale de l’automobile est l’évaluation annuelle de KPMG International de l’état de l’industrie mondiale de l’automobile et de ses perspectives d’avenir. Cette année, nous avons interviewé près de 1 000 hauts dirigeants des plus grandes entreprises automobiles du monde : des constructeurs d’automobiles, des fournisseurs, des concessionnaires, des prestataires de services financiers, des entreprises de location, des fournisseurs de solutions de mobilité et des entreprises du secteur des technologies de l’information et des communications. Nous avons également interrogé plus de 2 400 consommateurs du monde entier pour obtenir un autre point de vue et le comparer aux opinions des dirigeants du secteur automobile.

 

KPMG au Canada
KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., cabinet d’audit, de fiscalité et de services-conseils (kpmg.ca/fr) et société canadienne à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l’Ontario, est le cabinet canadien membre de KPMG International Cooperative (« KPMG International »). Les cabinets membres de KPMG comptent 189 000 professionnels dans 152 pays.

Les cabinets indépendants membres du réseau KPMG sont affiliés à KPMG International, entité suisse. Chaque cabinet membre est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel.

 

Personne-ressource
Andrée Gage
Directrice, Service national des communications
KPMG au Canada
416-777-3448
agage@kpmg.ca

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre