Arguments en faveur de l’analyse juricomptable de donné | KPMG | CA
close
Share with your friends
précision

Analyse juricomptable de données

Analyse juricomptable de données

Dans le monde de plus en plus complexe des litiges, il y a peu de place pour les hypothèses. Pour remporter un litige, les parties doivent disposer de données claires et crédibles à l'appui de leur argumentaire.

Bien entendu, c'est plus facile à dire qu'à faire, en particulier dans le cas de litiges qui portent sur des quantités massives de données provenant de nombreuses sources disparates. Les progrès de l'analyse juricomptable de données peuvent être utiles à cette fin, en donnant aux organisations un accès aux outils et aux processus nécessaires pour rehausser la qualité de leurs rapports d'expert indépendant, de façon à ce qu'elles puissent établir, pour leurs clients, une position plus forte et plus justifiable.

L'avantage de l'analyse juricomptable de données

Conjuguée au bon savoir-faire, l'analyse juricomptable de données permet d'analyser des ensembles de données complets dans des contextes très divers, à des coûts raisonnables et dans de courts délais. Ces qualités se sont avérées inestimables pour les clients qui étaient parties à des litiges pour lesquels les délais étaient serrés et le volume d'information structurée à traiter, important.

En bref, l'analyse juricomptable de données aide à dresser un portrait plus complet et plus exact. Elle permet aux organisations de créer des modèles financiers plus précis, de réduire les estimations et les hypothèses pouvant être remises en question par la partie adverse, de disposer de moyens plus efficients de valider les données et de préparer une analyse rapidement et méthodiquement, ce qui donne plus de poids et de crédibilité au rapport d'expert.

Dans un litige récemment survenu dans le domaine des télécommunications, l'équipe de l'analyse juricomptable de données de KPMG au Canada a travaillé en collaboration avec nos professionnels spécialisés dans la quantification des pertes en juricomptabilité. Elle a analysé la fiabilité des données utilisées à des fins de calcul en obtenant des données tirées de l'entrepôt du client et en effectuant une revue technique de la méthode d'extraction. En validant l'exactitude des données, l'équipe des litiges a pu fournir un modèle financier très fiable à l'appui d'un rapport d'expert.

Le juge a conclu que le modèle de KPMG était à la fois objectif (nos données provenaient directement de l'entrepôt de données) et exhaustif (la totalité des données du client avaient été analysées par l'équipe de KPMG).

Obstacles à l'analyse juricomptable de données

Comme pour toute technologie, l'utilisation de l'analyse juricomptable de données comporte des difficultés qui concernent principalement la qualité et la disponibilité des données. En voici quelques exemples.

  • Exigences fonctionnelles : les organisations ne peuvent pas prédire le type ou le degré de précision des données dont elles auront besoin pour un aspect particulier du calcul. De nombreux systèmes et bases de données n'ont pas été conçus expressément pour le soutien des litiges. En maintenant leurs systèmes de données et en se conformant à des pratiques exemplaires pour la collecte et la conservation des données, les organisations peuvent mieux se préparer à des exigences imprévues.
  • Accessibilité : selon le système de données des organisations et les parties impliquées dans un litige, il peut être difficile de déterminer où sont conservées les données pertinentes à une affaire. Dans d'autres cas, il peut être ardu d'extraire et de réunir ces données, soit en raison des limitations du système, soit parce que les données sont conservées dans le système d'un tiers.
  • Un portrait incomplet : dans le domaine du litige, certaines données ne peuvent pas ou ne doivent pas être divulguées à la partie adverse. Par conséquent, une partie pourrait ne pas disposer de toutes les données, et son analyse pourrait ne pas tenir compte de toutes les circonstances se rattachant à une question en particulier.
  • Des dossiers en double : au cours d'un processus de litige, il peut parfois y avoir plusieurs versions de la « vérité » parce que le client utilise plusieurs systèmes non synchronisés. Cette multiplicité des systèmes peut résulter d'un regroupement d'entreprises ou de la mise à niveau d'un système, ce qui peut donner lieu à des questions et à des débats quant à savoir quelle version de l'ensemble de données il faut utiliser.
     

Un bon départ

Au cours des années, KPMG a utilisé l'analyse juricomptable de données pour aider ses clients et maximiser les capacités de ceux-ci en matière de données. Toutefois, les clients qui bénéficient le plus de ces services ont pris les mesures suivantes pour se préparer à l'analyse juricomptable de données.

  • Formation : fournir une formation efficace et régulière aux employés. La plupart des systèmes modernes comprennent des outils de chargement des données, de présentation de l'information et d'interrogation qui peuvent servir à produire des éléments de preuve prêts pour le litige, mais les utilisateurs doivent savoir comment les utiliser correctement.
  • Normalisation : il faut normaliser les méthodes de saisie, d'organisation et d'extraction des données afin de favoriser le maintien de la qualité et de l'uniformité. Il est indispensable d'établir des normes de saisie des données et des mécanismes de validation, de maintenir un dictionnaire de données et de concevoir une architecture appropriée produisant une seule version de la vérité.
  • Contrôles internes : des contrôles devraient être établis pour accroître la qualité des données. En plus de la validation de la saisie, il est essentiel qu'un contrôle approprié de l'accès par les utilisateurs soit mis en place afin d'empêcher la manipulation des données.
  • Conservation et gestion des données : les données ne devraient être conservées que si elles sont utiles. Si les données sont conservées, des processus doivent être établis afin d'assurer qu'elles sont à jour. L'analytique exécutée sur des informations désuètes peut ne pas produire de résultats utiles.

L'évolution du litige

Le litige n'est pas à l'abri des changements provoqués par l'évolution technologique. De plus en plus, les meilleurs plaideurs sont ceux qui optimisent l'utilisation des outils à leur disposition, notamment en reconnaissant le potentiel des données et en sachant comment en tirer pleinement parti.

Il est vrai que l'analyse juricomptable de données n'est pas pertinente dans tous les litiges. Néanmoins, pour les avocats et les clients qui doivent disposer d'une analyse exhaustive, exacte et adaptée à des contextes multiples à l'égard d'ensembles de données complexes et volumineux à des coûts raisonnables et dans de courts délais, notre cabinet peut grandement les aider à produire un rapport d'expert indépendant qui soit à la fois objectif, crédible et exhaustif. Il ne fait aucun doute que ces qualités procurent une excellente valeur ajoutée aux clients qui sont parties à un litige pour lequel il faut traiter des données volumineuses ou complexes.