Logement abordable au Canada | KPMG | CA
close
Share with your friends

Logement abordable au Canada: cinq idées d’investissement

Logement abordable au Canada

Le financement et l’offre de logements au Canada ne peuvent être maintenus à leur niveau actuel; une nouvelle approche s’impose.

Associé, leader national, Services à la personne et services sociaux

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

globe on fingertip

Le budget fédéral et les investissements dans le logement abordable

En 2017, le budget fédéral canadien prévoyait des investissements de plus de 11,2 milliards de dollars sur 11 ans. Si ces fonds étaient utilisés exclusivement pour construire des habitations abordables, ils permettraient de créer entre 32 000 et 37 000 logements (selon des coûts de construction moyens de 300 000 à 500 000 dollars par unité). L'équation est plutôt simpliste : c'est le financement total divisé par le coût de construction.

Pour bien prendre la mesure du problème, rappelons que plus de 171 000 personnes figurent sur des listes d'attente pour un logement social en Ontario seulement (Sondage 2016 sur les listes d'attente de l'ALSBLO). Il va sans dire aussi que les subventions d'investissement ne sont pas une solution globale, loin de là.

Les pouvoirs publics ne peuvent se permettre de continuer à accorder des subventions pour résoudre cette crise majeure.

À quoi serviront les fonds fédéraux de 11,2 milliards de dollars?

Dans le dernier budget fédéral, on annonçait une liste de mesures, dont :

  • un partenariat renouvelé entre le gouvernement fédéral et les provinces et territoires pour mieux soutenir les priorités communes en matière de logement (3,2 G$);
  • un soutien ciblé au logement nordique pour tenir compte des besoins plus grands et des coûts plus élevés (300 M$);
  • un soutien ciblé au logement pour les Autochtones qui vivent dans des logements sociaux hors réserves (225 M$);
  • des investissements fédéraux renouvelés et élargis pour lutter contre l'itinérance et la prévenir (2,1 G$);
  • la disponibilité de terres fédérales excédentaires pour la construction de logements abordables;
  • un financement accru pour renforcer les activités de recherche et de collecte de données sur le logement (241 M$).

De plus, afin de résoudre des problèmes cruciaux en matière de logement et mieux soutenir les citoyens vulnérables, le gouvernement a annoncé un nouveau Fonds national pour le logement de 5 milliards de dollars, lequel sera géré par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Ce fonds vise divers objectifs : encourager les investissements et la collaboration, élargir les prêts directs pour l'offre de nouveaux logements locatifs, accorder des subventions d'investissement et préserver les parcs de logements sociaux existants ainsi que les fonds de transformation et de ressources techniques du secteur.

Évidemment, il faut attendre de voir si ces investissements porteront leurs fruits. Néanmoins, il y a lieu de se demander quelles autres mesures peuvent être prises pour aider les pouvoirs publics à accroître l'offre de logements abordables.

Téléchargez l'article complet pour en savoir plus.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre