Feux de forêt de Wood Buffalo | KPMG | CA

Feux de forêt de Wood Buffalo

Feux de forêt de Wood Buffalo

Nous travaillons dans votre intérêt, du début à la fin.

Leader nationale, Services-conseils – Management, et leader nationale, Santé

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

firefighter

Au printemps 2016, les risques de feux de forêt dans les environs de la municipalité régionale de Wood Buffalo et de Fort McMurray atteignaient des niveaux sans précédent, s'établissant comme le facteur déterminant de l'un des plus graves incendies en milieu périurbain de l'histoire du Canada. C'est dans l'après-midi du 1er mai 2016, à environ sept kilomètres de Fort McMurray, que l'incendie de Wood Buffalo a été détecté pour la première fois, faisant rage sur près de deux hectares. Le 3 mai, l'incendie avait gagné du terrain et des vents violents le propageaient dans la communauté, forçant l'évacuation de près de 88 000 personnes sur une très courte période. En l'espace de 5 semaines, les feux de forêt ont ravagé 589 000 hectares dans la région et ses environs, et ont détruit ou endommagé 1 958 structures. Selon le Bureau d'assurance du Canada, il s'agit de la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire du pays en fait d'assurance. Les répercussions financières et économiques totales sont actuellement estimées à près de 8,9 milliards de dollars.

Lorsque des conditions extrêmes mettent un système à l'épreuve, c'est l'occasion de se pencher sur ce qui a bien fonctionné et ce qui pourrait être amélioré à l'avenir. Dans un souci d'amélioration continue du système de sécurité publique de la province, l'Agence de gestion des urgences de l'Alberta et la municipalité régionale de Wood Buffalo (RMWB) ont toutes deux effectué des évaluations indépendantes après sinistre et se sont attardées sur ce qui a été fait : l'intervention des secours, la stabilisation de la communauté et le rétablissement de la région.

À l'issue de processus concurrentiels distincts, les deux évaluations ont été confiées à KPMG. Notre équipe était chargée de réaliser un examen objectif des interventions du gouvernement de l'Alberta et de la RMWB durant l'incendie, de leur état de préparation avant la saison des feux de forêt de 2016 et de leur soutien dans la stabilisation et le rétablissement des communautés de Wood Buffalo. Pour accomplir cette tâche colossale, il fallait adopter une approche multidisciplinaire, tout en ayant égard aux milliers de personnes touchées par cet incendie dévastateur. KPMG a donc invité des milliers de résidents de Wood Buffalo et de communautés autochtones de la région à faire part de leur expérience dans le cadre d'entrevues, de groupes de discussion et de séances en ligne. Nous avons également recueilli les témoignages de multiples premiers répondants, membres du personnel municipal, élus provinciaux et municipaux, agences et organismes de secours qui ont apporté leur soutien durant l'incendie.

Publié au printemps 2017, le rapport Wood Buffalo Wildfire Post Incident Assessment (rapport d'évaluation après sinistre de l'incendie de Wood Buffalo) présente, au moyen du cadre d'évaluation officiel de KPMG, un examen impartial complet de l'intervention de la province face à l'incendie (prévention des urgences, état de préparation, intervention, stabilisation et rétablissement). Il énonce 14 recommandations visant à améliorer les programmes de gestion des urgences provinciaux et municipaux, y compris l'évacuation de la population. À l'été 2017, la RMWB a publié le rapport Lessons Learned and Recommendations from the 2016 Horse River Wildfire (leçons retenues et recommandations concernant l'incendie de forêt de 2016 à Horse River), qui formule des recommandations pour améliorer les capacités et la coordination des interventions en cas de feux de forêt ainsi que la coopération intergouvernementale relativement au retour et au rétablissement de la population.

L'un des principaux éléments à ressortir de ces rapports est l'importance de favoriser la résilience des collectivités à la suite d'une catastrophe naturelle d'une telle ampleur. Les intervenants régionaux et provinciaux ont uni leurs forces pour minimiser les répercussions sur les familles et la communauté, les biens, les emplois et l'économie. S'appuyant sur son expérience en santé mentale et en services sociaux, l'équipe de KPMG a recommandé des améliorations aux systèmes d'aide sociale d'urgence, aux contrôles sanitaires et environnementaux ainsi qu'à la gestion des ressources nécessaires pour faciliter le redressement social et économique.

La mairesse de Wood Buffalo, Melissa Blake, affirme que l'importance du rapport Lessons Learned transcende sa municipalité. Les deux rapports d'évaluation produits après l'incendie sont devenus des guides indispensables pour tous les ordres de gouvernement, les collectivités et les organismes du Canada et d'ailleurs pour ce qui est d'évaluer les programmes de gestion des urgences en place et de se préparer aux saisons de feux de forêt.

Nous travaillons dans votre intérêt, du début à la fin.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre