Présentation de l’information financière 2017 | KPMG | CA

Présentation de l’information financière–Mise à jour annuelle de 2017

Présentation de l’information financière 2017

Publication annuelle du groupe Audit de KPMG portant sur les développements récents au Canada, à l’échelle internationale et aux États-Unis, en matière de présentation de l’information financière.

Associée directrice canadienne, Audit

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Présentation de l’information financière

La publication annuelle Présentation de l'information financière de KPMG vous aidera à comprendre la nature et l'incidence des développements en matière de présentation de l'information financière et de réglementation pour 2017 et les années suivantes.

Comme nous l'expliquons plus en détail dans la publication, il y a relativement peu de nouvelles normes ou de modifications aux normes existantes qui s'appliquent à l'information financière de 2017. Toutefois, plusieurs dates d'entrée en vigueur approchent pour les entités qui appliquent les IFRS – 1er janvier 2018 pour l'IFRS 9, Instruments financiers, et l'IFRS 15, Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients, et 1er janvier 2019 pour l'IFRS 16, Contrats de location –, et il en va de même en ce qui concerne les changements similaires pour les entités qui appliquent les PCGR américains. L'adoption de ces nouvelles normes nécessitera beaucoup de temps et de ressources. Les états financiers annuels des sociétés pour 2017 (en supposant un exercice qui coïncide avec l'année civile) doivent fournir des informations détaillées et propres à l'entité en ce qui a trait à l'incidence des nouvelles normes et aux efforts d'adoption et de mise en œuvre. De plus, les entités qui émettent des contrats d'assurance ou de réassurance peuvent maintenant commencer à se préparer à l'adoption de l'IFRS 17, Contrats d'assurance, qui entrera en vigueur en 2021.

Il ne faut pas oublier que l'incidence des nouvelles normes ne se limite pas à la comptabilité. Leur mise en œuvre aura une incidence sur les contrôles internes à l'égard de l'information financière, y compris les contrôles à l'égard de l'évaluation des ajustements transitoires et de la préparation des informations accrues, et pourrait se traduire par de nouveaux risques ou par des changements dans les risques identifiés précédemment, notamment les risques de fraude. En outre, l'adoption des nouvelles normes est susceptible d'avoir une incidence sur de nombreuses fonctions de l'entreprise, dont les fonctions finance, actuariat et TI. Les sociétés doivent mettre à jour leurs méthodes comptables et les manuels, les documents techniques comptables et les organigrammes relatifs aux processus qui s'y rattachent, ainsi que la conception des contrôles internes connexes et leurs évaluations de ces contrôles internes. Les sociétés ouvertes doivent communiquer les changements qui ont eu ou sont raisonnablement susceptibles d'avoir une incidence significative sur leurs contrôles internes à l'égard de l'information financière, conformément au cadre réglementaire approprié.

Les entités qui appliquent les Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (« NCECF ») ne remarqueront que des changements minimes dans leur information financière de 2017. Toutefois, elles doivent surveiller les propositions de changements à la comptabilisation des actions rachetables au gré du porteur ou obligatoirement rachetables par l'émetteur. Le projet du Conseil des normes comptables (« CNC ») sur la comptabilisation des actifs biologiques et des produits agricoles intéressera les entités du secteur agricole.

Les organismes sans but lucratif ne constateront, eux aussi, que des changements minimes dans leur information financière de 2017, mais ils auront intérêt à suivre les développements en matière de comptabilisation des immobilisations corporelles, des actifs incorporels et des collections. Des changements à la comptabilisation de ces actifs sont proposés pour 2019.

Enfin, les entités qui appliquent les Normes comptables pour le secteur public savent que bon nombre de changements sont entrés en vigueur pour les exercices ouverts en 2017. Des changements supplémentaires aux normes, y compris celles sur les instruments financiers, les placements de portefeuille, la conversion des devises et la présentation des états financiers, s'appliqueront en 2019.

L'information contenue dans le présent numéro de la publication Présentation de l'information financière repose sur les prises de position publiées avant le 15 novembre 2017. En ce qui concerne les prises de position publiées après cette date, veuillez vous reporter au site Web de l'organisme de réglementation ou de normalisation concerné, ou consulter votre conseiller chez KPMG.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre