Rapport Venture Pulse T3 2017 | KPMG | CA

Rapport Venture Pulse T3 2017

Rapport Venture Pulse T3 2017

Rapport trimestriel de KPMG Entreprise sur les tendances en capital-risque

Associé en audit, KPMG Entreprise et Technologie, médias et télécommunications

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Rapport Venture Pulse

Rapport Venture Pulse T3 2017 : Analyse mondiale des tendances en capital-risque

Rapport trimestriel de KPMG Entreprise sur les tendances en capital-risque

Selon le plus récent rapport, malgré le déclin du nombre de transactions de capital-risque à l'échelle mondiale, la somme des investissements en capital-risque, elle, est demeurée élevée. Les dix transactions les plus importantes comptent pour près du tiers des sommes investies, ce qui souligne à quel point les opérations d'envergure sont essentielles à la bonne santé du marché du capital risque.

La diminution du nombre de transactions, particulièrement dès les premières étapes, montre également que les investisseurs continuent de se montrer prudents. Ceux-ci exigent un contrôle diligent rigoureux de toute transaction potentielle, même aux stades du financement de démarrage ou du financement providentiel.

Dans ce numéro du troisième trimestre de 2017, nous nous penchons sur un certain nombre de tendances régionales et mondiales, dont les suivantes :

  • La hausse du nombre de mégatransactions partout dans le monde;
  • L'augmentation des contrôles diligents effectués sur des opérations de toutes tailles; 
  • L'évolution de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, et l'application de ces dernières dans différents secteurs;
  • L'importance croissante des sociétés investisseuses alors que les investisseurs occasionnels se retirent du marché.


Regain des activités au Canada après un début d'année lent

Après une année exceptionnelle en 2016, les investissements et transactions en capital-risque ont connu un ralentissement au Canada au cours de la première moitié de 2017. Or, comme on pouvait s'y attendre, la tendance s'est inversée au troisième trimestre. On peut donc supposer que ce léger creux n'était qu'une pause prise par les investisseurs pour absorber l'impact de leurs activités antérieures. Au Canada, les investissements en capital-risque ont repris de la vigueur au troisième trimestre, atteignant presque le double des investissements enregistrés au premier trimestre de 2017. Les sommes investies ont augmenté malgré la diminution du nombre de transactions, ce qui a eu pour effet d'augmenter considérablement la valeur médiane des transactions pour le trimestre.


Téléchargez le rapport pour en savoir plus.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre