Relever les défis de l’avenir en juricomptabilité | KPMG | CA
close
Share with your friends

Relever les défis de l’avenir en juricomptabilité

Relever les défis de l’avenir en juricomptabilité

Les cybercrimes se complexifient. La fonction juricomptabilité doit être modernisée.

Contenu connexe

doc ipad servers

​La juricomptabilité est en pleine mutation. Les bureaux croulant sous les piles de documents tout comme les audits marathons ont cédé leur place à l'analyse de données, à l'intelligence artificielle et aux outils d'administration de la preuve électronique. Les menaces, quant à elles, n'ont pas changé (fraude, vol de propriété intellectuelle, corruption, collusion, etc.), si ce n'est que les criminels sont aujourd'hui plus audacieux, plus versés en technologie et qu'ils ne connaissent pas de frontières.

Pour faire face à l'augmentation – tant en nombre qu'en complexité – des cybercrimes, les organisations doivent moderniser leurs capacités en matière de juricomptabilité. Il leur faut à cette fin investir dans l'expertise et les ressources qui leur permettront d'enquêter sur les incidents au moment où ils se produisent et – surtout – de détecter et d'éliminer les menaces potentielles avant qu'elles ne causent des dommages.

La meilleure approche réside dans un savant mélange de solutions réactives et proactives. Il faut savoir, en effet, que les organisations incapables de prévenir les cyberattaques risquent beaucoup plus qu'une atteinte à leur réputation. La sensibilisation accrue du public à la cybercriminalité et le resserrement des règlements sur la protection des données à l'échelle mondiale obligent les entreprises à relever leurs normes de détection et de résolution des cyberincidents, à défaut de quoi elles s'exposeront à des sanctions légales et à des pénalités réglementaires, sans parler des risques pour leur réputation.

Les outils de pointe utilisés en juricomptabilité sont indispensables après un incident, alors que la collecte rapide des éléments de preuve revêt une importance critique. Nous sommes maintenant en mesure de passer au peigne fin des pétaoctets de données factuelles, d'en dégager la chaîne de responsabilité et de communiquer les conclusions pertinentes aux parties prenantes.

L'informatique judiciaire a progressé à pas de géant ces dernières années. Cela ne signifie pas que les experts en juricomptabilité seront bientôt au chômage. Au contraire, les percées réalisées dans le domaine permettent à des cabinets comme KPMG de rationaliser leurs services et de continuer à améliorer la qualité des enquêtes de juricomptabilité. Loin d'être appelée à disparaître, la profession ne cesse de faire des progrès pour mieux servir ses clients.

Les criminels sont passés au numérique et les organisations n'ont d'autre choix que de suivre si elles veulent se défendre à armes égales. Elles doivent mettre à jour leur approche en matière de juricomptabilité et investir dans le personnel et la technologie nécessaires à cette fin. Un investissement que compenseront largement la réduction des risques financiers et la tranquillité d'esprit qui s'ensuivront.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre