Rapport Changing tides

Rapport Changing tides

47e sondage auprès des cadres dirigeants : un revirement remet en cause l’avenir de l’économie nord-américaine

Associé et président mondial, Marchés de consommation, et associé responsable, Marchés à forte croissance

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Rapport Changing tides

Selon le dernier sondage trimestriel auprès des cadres dirigeants, les cadres canadiens s’inquiètent de plus en plus des conséquences qu’auront des considérations politiques sur nos échanges commerciaux avec les États-Unis. L’opinion à l’égard du président Trump et la crainte au sujet du commerce expliquent sans doute pourquoi, après deux trimestres consécutifs d’optimisme grandissant depuis l’élection aux États-Unis, les cadres dirigeants ont des attentes plus modérées en ce qui concerne l’économie ce trimestre.

Faits saillants

Politique commerciale, ALENA et bois d’œuvre

  • Au dernier trimestre, 26 % des cadres dirigeants étaient très inquiets des conséquences de la politique sur le commerce. Ce trimestre, 42 % d’entre eux se disent très inquiets des effets de la politique sur l’activité commerciale.
  • Une proportion de 87 % des cadres estime que le Canada doit agir pour indemniser l’industrie du bois d’œuvre des tarifs douaniers imposés récemment par les États-Unis et pour défendre les intérêts du secteur auprès des groupes chargés d’examiner ce différend. Une proportion de 58 % des cadres dirigeants estime que le Canada devrait répliquer en imposant une taxe sur le charbon thermique en provenance des États-Unis et en défendant les intérêts du secteur auprès des groupes chargés d’examiner ce différend. Ils sont 38 % à s’opposer à cette tactique.
  • La plupart des dirigeants d’entreprise sont ouverts à la possibilité d’un accord de libre-échange avec la Chine ou à des pourparlers visant à renouveler le Partenariat transpacifique, même sans les États-Unis. Environ la moitié des cadres dirigeants croient que le gouvernement du Canada devrait privilégier ces deux approches.

Deuxième trimestre de l’administrationTrump

  • La cote de popularité du président Trump est en chute libre depuis qu’il a pris le pouvoir. À preuve, 63 % des cadres dirigeants estiment que sa performance est médiocre depuis son entrée en fonction. Au dernier trimestre, malgré de rares partisans enthousiastes, seulement 39 % des dirigeants sondés ont donné au président une mauvaise note.
  • Les prévisions de croissance pour les États-Unis sont moins optimistes qu’au dernier trimestre, alors que 4 personnes sur 10 s’attendaient à une croissance économique vigoureuse aux États-Unis. C’est comparativement 18 % aujourd’hui.

Politique monétaire, taux d’intérêt et dollar canadien

  • La plupart des personnes interrogées (73 %) estiment qu’une éventuelle augmentation des taux d’intérêt par la Banque du Canada aurait des conséquences très graves ou plutôt graves sur l’économie; 15 % d’entre elles disent que les conséquences seraient « très graves », et 58 % disent « plutôt graves ».
  • Pour 38 % des personnes interrogées, une augmentation des taux d’intérêt nuira énormément négatif (9 %) ou plutôt négatif (29 %) sur leur entreprise.
  • Rares sont ceux qui s’inquiéteraient de voir le dollar canadien chuter à 70 cents US (une éventualité plus probable si les taux d’intérêt n’augmentent as). La plupart estiment qu’une telle chute du huard serait sans effet sur leur entreprise, ou pourrait même être bénéfique.
  • La valeur du huard devrait rester en deçà des 75 cents US à moyen terme, si l’on en croit les prédictions de 71 % des cadres d’entreprise.

Fichiers les plus téléchargés

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre

Nouvelle plateforme numérique de KPMG

KPMG International s’est doté d’une plateforme numérique ultramoderne qui améliore votre expérience et optimise la recherche de contenu nouveau et connexe.