Les trois mesures de sécurité | KPMG | CA

Les trois mesures de sécurité

Les trois mesures de sécurité

Effectuer la transition vers un modèle de gestion des risques évolué

Leader national, Groupe Services-conseils - Gestion des risques

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Lines-of-Defense

Gérer les risques peut constituer un exercice tout à fait différent pour une entreprise qui effectue une transformation en société ouverte. Même si la gestion des risques est mise en œuvre dans les entreprises de toutes tailles, à un certain degré, plus il y a de parties prenantes impliquées, plus la nécessité de disposer d’un modèle de gestion des risques évolué et transparent sera grande.

Les sociétés de type entrepreneuriales et celles qui sont à l’étape préalable à leur premier appel public à l’épargne (« PAPE ») sont habituellement des « sociétés à actionnariat restreint »[1] souvent bien gérées et contrôlées, mais qui se concentrent avant tout sur les risques financiers et sur les risques d’entreprise. Puisqu’un PAPE permet de diversifier la communauté d’investisseurs, les seuils de risque devraient être réexaminés et rajustés de façon à répondre aux exigences de l’examen minutieux des placeurs et d’un groupe d’actionnaires plus diversifiés de la société.

Les sociétés se transformant en société ouverte devraient avoir en place un système bien défini qui leur permet de continuer à prendre des décisions qui ont une incidence sur le risque associé à leurs stratégies en évolution. Une méthode commune et largement acceptée est celle du cadre comportant trois mesures de sécurité, qui s’est mise à évoluer après les années 1990 (entre 1995 et 2001), lorsque la fin du « .com » a mis en lumière l’étendue et la profondeur imposantes du contexte du risque. Ce cadre visait à aider les organisations à identifier clairement les rôles et les responsabilités de leurs unités administratives, à assurer une gestion des risques continue et à maintenir leurs activités de gestion des risques.

Lorsqu’elles sont appliquées correctement, les trois mesures de sécurité permettent d’entamer un dialogue et une analyse qui visent à empêcher que les sociétés laissent passer des facteurs de risques pouvant éventuellement entraîner des désastres financiers, en plus de leur donner l’occasion d’être proactives dans la façon dont elles gèrent les risques au sein de l’organisation.

 

--------------------------------------------------------------------------------

[1] Consulter le site http://www.investopedia.com/terms/c/closely-held-corporation.asp (en anglais) pour obtenir plus de renseignements sur la définition de « société à actionnariat restreint ».

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre