Panama Papers : résultats de l’enquête de KPMG | KPMG | CA

Panama Papers : enquête de KPKMG sur la réaction initiale des institutions financières

Panama Papers : résultats de l’enquête de KPMG

KPMG a mené une enquête mondiale sur la réaction initiale des institutions financières à la publication des Panama Papers. Voici les résultats.

Contenu connexe

ICIJ, institutions financières, Panama Papers, banque

Suivant l’affaire surnommée les Panama Papers, le 9 mai 2016, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) rendait publique une base de données regroupant les documents du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca divulgués par le biais d’une fuite. La base de données réunit plus de 11,5 millions de fichiers comportant des renseignements sur les activités d’environ 214 000 sociétés extraterritoriales sur plus de 40 ans. Les fichiers révéleraient l’implication présumée de Mossack Fonseca dans l’établissement de sociétés-écrans et de comptes à l’étranger, reliés notamment à des activités présumées illicites.

Les entreprises qui ont négocié directement ou indirectement avec ces sociétés extraterritoriales et leur propriétaire, dont l’identité a été révélée, n’ont sans doute pas fini de subir les contrecoups des Panama Papers. Les institutions financières sont bien conscientes que le fait d’être associées à une inconduite présumée ou réelle comporte des risques financiers et des risques en matière de réputation et de réglementation. À la suite des révélations de l’ICIJ, bon nombre d’institutions financières ont aussitôt entrepris d’évaluer ces risques.

KPMG a mené récemment une enquête mondiale auprès de ces institutions financières afin de bien comprendre les mesures qu’elles ont prises à ce jour. Leurs réponses sont résumées dans le présent rapport.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre