La FRTB : Perspective canadienne – Partie 1 | KPMG | CA

La FRTB : Perspective canadienne – Partie 1

La FRTB : Perspective canadienne – Partie 1

FRTB et NFP : une comparaison

Leader national, Services financiers

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

FRTB – la perspective canadienne

On a récemment finalisé la norme touchant la revue fondamentale du portefeuille de négociation (« FRTB » en anglais), qui aura des répercussions majeures sur les banques canadiennes.

Comparativement aux lignes directrices sur les normes de fonds propres (NFP) adoptées par les banques canadiennes, la FRTB :

  • propose une définition plus prescriptive du portefeuille de négociation et du portefeuille bancaire;
  • introduit de nouveaux concepts de mesure des risques; et
  • ajoute des mandats à la méthodologie des modèles et au processus d’approbation.

Si l’on constate des différences notables entre la FRTB et les lignes directrices sur les NFP, il y a tout de même des concepts et des principes similaires que l’on peut exploiter afin d’atténuer, dans une certaine mesure, le choc de l’adoption de la FRTB.

Nous voyons la mise en œuvre de la FRTB comme une occasion d’améliorer les modèles internes et la mesure des risques d’une organisation.

Nous sommes à votre disposition pour en discuter.

La FRTB : Perspective canadienne – Partie 2

La FRTB : nouveau paradigme du risque de marché

Revue fondamentale du portefeuille de négociation (FRTB)

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre