Sondage auprès des chefs de l’information 2016 | KPMG | CA

Sondage Harvey Nash/KPMG des chefs de l’information 2016

Sondage auprès des chefs de l’information 2016

Contenu connexe

Le chef de l'information créatif

Le sondage Harvey Nash/KPMG des chefs de l’information (CI), qui en est à sa 18e édition, est le plus important sondage mené auprès de dirigeants de la fonction TI à l’échelle mondiale, puisqu’il est effectué auprès d’environ 3 400 CI et dirigeants de la fonction Technologie répartis dans 82 pays. Les conclusions de cette année indiquent que le chef de l’information bénéficie d’une influence et de possibilités nettement plus grandes. À la veille de la quatrième révolution industrielle, nous observons l’apparition du « CI créatif », à la fois leader de la transformation des activités, stratège technologique et créateur de nouveaux modèles d’affaires.

Il ne suffit plus de continuer de faire comme avant; il faut aujourd’hui valoriser l’entreprise en tirant profit des multiples bouleversements sociaux et technologiques. Le CI créatif est au cœur du virage numérique; il le provoque et y réagit au moyen de nouvelles technologies, de nouveaux modèles de prestation et de nouvelles optiques de gouvernance.

Lire le sommaire : Harvey Nash KPMG CIO Survey Results.

Principales constatations du sondage :

  • Le numérique est à l’ordre du jour des conseils d’administration et des comités de direction
    Parmi les participants, 58 % affirment que leur organisation a une vision et une stratégie claires à l’égard du numérique, et 36 % de ces stratégies relèvent du conseil d’administration ou du comité de direction. Une proportion croissante d’organisations s’attendent à ce que leur CI pilote la mise en œuvre de la stratégie numérique.
  • Les CI ont du mal à mobiliser les fonds nécessaires pour stimuler l’innovation
    Seulement 31 % des participants ont un processus établi pour affecter des ressources à l’innovation facilitée par la technologie, au sein de la fonction TI et dans l’ensemble de l’entreprise.
  • L’infonuagique est maintenant incontournable
    Les solutions fondées sur l’infonuagique ne sont plus réservées à la fonction TI, et 59 % des grandes organisations prévoient faire un investissement « considérable » dans les infrastructures, les plateformes et les logiciels à la demande dans une période de un à trois ans.
  • Moins du quart des CI estiment être « en très bonne position » pour faire face aux problèmes de sécurité informatique ou aux cyberattaques
    En outre, seulement 40 % des participants indiquent que le personnel interne est une source de préoccupation importante. Or, les cyberincidents ont de plus en plus souvent leur origine à l’intérieur de l’organisation.
  • Les CI doivent s’efforcer de tisser des liens au-delà de leur cercle habituel constitué des Finances et de l’Exploitation.
    Le tiers seulement des CI affirment avoir des relations « très solides » avec les RH, les Ventes et le Marketing. Cette situation peut se traduire par un manque de cohésion au moment de la mise en œuvre d’une stratégie numérique.
  • Les mégadonnées demeurent un élément prioritaire
    On observe toutefois des lacunes évidentes à ce chapitre, 39 % des participants avouant avoir des connaissances insuffisantes dans ce domaine.

 

Lire le sommaire (en anglais seulement) (PDF – 930 Ko)

Consulter l’infographie (en anglais seulement) (PDF – 268 Ko)

Consulter le rapport spécial de KPMG (en anglais seulement) (PDF – 971 Ko)

Consulter le rapport spécial du MIT CISR : CIOs – A career choice ahead? (PDF – 1,04 Mo)

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre