Communication avec les parties prenantes | KPMG | CA

Communication avec les parties prenantes : élément essentiel à la réussite d’un PAPE

Communication avec les parties prenantes

Être au diapason, comprendre le même message et raconter la même histoire

Contenu connexe

message

En affaires, les communications occupent toujours une place importante. Il se peut toutefois que des enjeux soient parfois plus importants que d’autres. Lorsque vous vous préparez à réaliser un premier appel public à l’épargne (« PAPE »), un processus potentiellement complexe qui met en jeu l’avenir et l’orientation de votre entreprise dans son ensemble, l’établissement d’un véritable cadre de communication devient crucial. Les dérapages sont presque toujours attribuables à une mauvaise communication, et cela ne devrait tout simplement pas se produire. Donc, si vous avez l’intention de réaliser un PAPE, rappelez-vous certains des grands principes de la communication.

  • Ne ratez pas le coup d’envoi

Organisez une réunion de démarrage à laquelle devront assister tous les joueurs possibles. Tous les problèmes éventuels, quelle que soit leur ampleur, peuvent être évités par l’établissement d’un processus rigoureux et de relations solides avec les parties prenantes, au tout début et en personne, que ce soit pour identifier les livrables et établir les calendriers, pour aider à vérifier si les exigences relatives au rapport de gestion et aux états financiers pro forma sont remplies, ou encore pour élaborer une stratégie efficace de marketing et de relations publiques pour l’avenir.

Un bon réseau permet non seulement de maintenir tous les joueurs au diapason, mais aussi d’établir des relations personnalisées dès le début afin qu’il soit plus facile de traiter les questions soulevées, qu’elles aient trait aux exigences relatives aux états financiers, aux demandes des placeurs pour compte, à des opérations transfrontalières ou à des considérations fiscales, en plus d’aider à maintenir le prospectus sur la bonne voie.

  • Soyez inclusif et désignez un leader

Votre réseau de communication devrait inclure tous les intervenants clés qui participent au PAPE. Ce groupe comprend les membres de la direction de la société, les conseillers juridiques internes et les conseillers professionnels, les placeurs pour compte et leurs conseillers juridiques, de même que les principaux représentants de vos équipes de marketing, de relations publiques et de relations avec les investisseurs. Toutefois, l’inclusion signifie également l’expression de diverses opinions, de sorte que vous devez aussi désigner un leader qui sera clairement responsable de la situation et qui connaît le message. Le fait de pouvoir compter sur quelqu’un qui soit en mesure d’assumer et d’attribuer des responsabilités, tout en gérant des ordres du jour divergents, peut contribuer à stabiliser le processus et à éviter les malentendus inutiles.

  • Maintenez des communications fréquentes et transparentes

Bon nombre de sociétés partent du bon pied, mais omettent de communiquer régulièrement tout au long du processus. Dans le cadre d’un PAPE, tous les détails sont importants. Ne vous bornez pas à communiquer uniquement à l’approche des échéances importantes. Des appels de mise à jour réguliers entre les sociétés, leurs conseillers juridiques et leurs conseillers professionnels, par exemple, permettent souvent de mettre en lumière des questions qui deviendraient beaucoup plus problématiques si elles étaient remises à plus tard.

  • Chacun doit contribuer à bien présenter la société

Il est crucial de communiquer à l’externe autant qu’à l’interne. N’oubliez pas que vous dressez essentiellement le portrait de votre société devant un public d’investisseurs. Vous ne pouvez pas vraiment adapter le message en fonction de personnes ou d’entités particulières; il est donc important de raconter l’histoire de votre société : ses produits, ses idées, son évolution et les gens qui la font tourner.

Heureusement, une fois que vous avez conçu votre histoire, vous avez accès à un éventail sans précédent de canaux numériques et de médias sociaux pour la diffuser.

  • L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

Commencez tôt. Trop souvent, les sociétés qui amorcent un PAPE ne demandent conseil que lorsque le processus est bien entamé, ce qui limite ce qu’elles peuvent faire ou dire et impose des contraintes, puisque les sociétés ne disposent pas d’assez de temps pour raconter leur histoire par l’intermédiaire des médias traditionnels et des médias sociaux pertinents à leur disposition. Si vous commencez assez tôt à élaborer vos stratégies de marketing et de relations publiques et à dresser le portrait de votre société, vous aurez de bien meilleures chances d’obtenir, de la part des investisseurs, l’accueil favorable qui correspond aux besoins et aux souhaits d’une société ouverte florissante.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre