Rapport LNG demand in a transforming industry | KPMG | CA

Rapport Uncharted waters: LNG demand in a transforming industry

Rapport LNG demand in a transforming industry

Le marché du gaz naturel liquéfié (GNL) est en pleine mutation. L’industrie se mondialise, les modèles de tarification changent et la demande fluctue. Les prix ont chuté et tout indique que le marché restera engorgé pendant un certain nombre d’années.

Contacts

Global Head of LNG

KPMG in Canada

Contacter

Contenu connexe

Rapport Uncharted waters: LNG demand in a transforming industry

Le marché du gaz naturel liquéfié (GNL) est en pleine mutation. L’industrie se mondialise, les modèles de tarification changent et la demande fluctue. Les prix ont chuté et tout indique que le marché restera engorgé pendant un certain nombre d’années.

Si les acheteurs habituels de GNL que sont le Japon, la Corée du Sud et Taïwan semblent à maturité, la demande européenne, elle, est largement tributaire des stratégies russes, ainsi que de la politique environnementale. Les besoins en GNL de la Chine sont d’une importance capitale, mais la concurrence du gaz de pipeline, la croissance économique et l’utilisation du charbon pèsent lourd dans la balance. Les marchés émergents de GNL en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique latine, et les nouveaux marchés du transport (maritime et terrestre) offrent d’excellentes perspectives de croissance, mais nécessitent un développement actif.

Le marché de GNL dans son état actuel pose des défis pour tous les acteurs. Vu les fluctuations de la demande de la part des gros acheteurs habituels, les producteurs et négociants de GNL doivent demeurer à l’affût de nouveaux marchés. Ils doivent comprendre les stratégies des acheteurs, faire en sorte d’offrir des sources d’approvisionnement variées et concurrentielles et se tenir prêts à lancer de nouveaux projets rapidement – dès que les conditions du marché le permettront.

Les acheteurs, pour leur part, doivent tirer parti de leur position de force et déployer de nouvelles stratégies. Ils doivent comprendre leur position de négociation et celle des vendeurs, s’impliquer dans la réglementation et la politique gouvernementale, et créer des alliances avec d’autres acheteurs, comme JERA au Japon.

Les entreprises gagnantes dans cette chaîne de valeur seront celles qui réussiront à fonctionner de façon anticyclique, à créer des marchés et à en tirer le maximum, plutôt que d’y réagir passivement, à reconnaître les tendances à long terme qui dicteront la demande de GNL, et à s’adapter de manière à pouvoir exploiter les nouveaux débouchés.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre