Rapport Navigating Opposing Forces | KPMG | CA

Rapport Evolving Investment Management Regulation – Navigating Opposing Forces

Rapport Navigating Opposing Forces

Ce rapport met en relief les enjeux liés à réglementation les plus récents à toucher la gestion de placements à l’échelle internationale.

Associé, Audit; Directeur national, Gestion d’actifs; Directeur national, groupe Gestion de placements et fonds de placement

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Rapport Evolving Investment Management Regulation – Navigating Opposing Forces

Points saillants

  • Distribution – De nombreuses pratiques autrefois acceptables sont désormais interdites.
  • Cybersécurité – Des groupes de cybercriminels ciblent d’ores et déjà délibérément le secteur de la gestion de placements.
  • Comportement et culture – Les autorités de réglementation sont déterminées à améliorer la culture de la gestion des placements.

Les gestionnaires de placements croulent sous le poids des nouveaux règlements qui leur sont imposés. Le rapport Navigating Opposing Forces révèle que, pour les responsables de portefeuilles, se plier aux exigences des autorités s’apparente à une partie de bras de fer. En effet, tout en encourageant le secteur des placements à contribuer à la croissance de l’économie, les autorités de réglementation de plusieurs régions du monde imposent aux gestionnaires d’actifs de nouvelles contraintes, par crainte que l’essor du secteur ne provoque un risque systémique. KPMG est tout de même convaincu que ce contexte réglementaire paradoxal recèle d’importants débouchés dans certains secteurs clés. 

Les possibilités sont particulièrement alléchantes sur le front de la croissance économique. En Europe, le secteur des placements est prêt à concrétiser la stratégie de la Commission européenne pour l’emploi et la croissance, par l’entremise de l’Union des marchés des capitaux. Celle-ci a été créée dans le but d’insuffler un peu de la vigueur des marchés financiers américains au marché européen et de réduire la dépendance de l’Europe au financement bancaire. Autre débouché intéressant : les modifications aux règlements sur les retraites, sur les nouveaux produits et comptes libres d’impôt. L’accroissement des actifs à gérer et la possibilité de lancer de nouveaux fonds de retraite ne peuvent qu’être profitables pour le secteur de l’investissement et de la gestion de fonds.

Distribution

Alors que de nouvelles barrières s’élèvent dans certains domaines, la création des « fund passports » favorise l’investissement transfrontalier. Entre-temps, le potentiel de développement de nouveaux circuits de distribution numérique est freiné par les organismes de réglementation qui restreignent les activités de distribution axées uniquement sur l’exécution. De nombreuses pratiques autrefois acceptables sont désormais interdites.

Cybersécurité

La cybersécurité grimpe rapidement dans l’échelle des priorités des programmes de réglementation, ce qui devrait inciter les conseils d’administration à revoir leurs politiques et leurs capacités en la matière. L’analyse des données ainsi recueillies pourra, en retour, aider les entreprises à améliorer leur efficience opérationnelle et la prise de décisions d’investissement. Mais les risques se multiplient, et KPMG lance un signal d’alarme : les gestionnaires incapables d’analyser des données et de prendre des décisions en temps réel seront vite dépassés et le rendement des fonds s’en ressentira.

Par ailleurs, le resserrement des exigences formulées dans la Norme commune de déclaration et la Directive sur les marchés d’instruments financiers (MiFID 2) pose de nouveaux défis aux entreprises. Les volumes sans cesse croissants de données à entreposer et à traiter amplifient les risques d’une atteinte à la sécurité informatique. Étant donné la complexité de la technologie utilisée pour la négociation, une attaque aura tôt fait de perturber les activités. Les entreprises ont donc tout intérêt à se prémunir contre les attaques d’envergure en devançant les mesures réglementaires.

Comportement et culture

Deux autres sujets brûlants – le comportement et la culture – se profilent également dans la mire des autorités. Déterminées à améliorer la culture de la gestion des placements, les autorités de réglementation obligent les sociétés à exercer une supervision et une surveillance plus étroites de leurs contreparties, fournisseurs et distributeurs, tout en se concentrant sur la gouvernance interne et la sécurité des actifs des clients. En fait, la rémunération des services et leur valeur ajoutée sont désormais mises à l’avant-plan. 

Les gestionnaires de placements trouveront dans ce rapport une mine d’informations pour comprendre les mécanismes réglementaires qui régissent l’évolution du secteur dans le monde entier. Il s’agit pour eux d’une occasion d’entamer un dialogue constructif avec les autorités responsables afin de s’acquitter de leur mission : venir en aide aux entreprises à la recherche de financement et aux épargnants qui souhaitent investir à long terme. Dans le contexte incertain actuel, ils doivent naviguer à contre-courant des forces réglementaires. 

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre