Bulletin Mining M&A Quarterly – Quatrième trimestre | KPMG | CA

Bulletin Mining M&A Quarterly – Quatrième trimestre 2014

Bulletin Mining M&A Quarterly – Quatrième trimestre

Tandis que le pétrole faisait les manchettes au T4, le secteur minier souffrait en silence.

Associé, Audit et leader national, Mines

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Bulletin Mining M&A Quarterly – Quatrième trimestre 2014

Tandis que le pétrole faisait les manchettes au T4, le secteur minier souffrait en silence. Les indices miniers et les cours des principaux métaux ont encore reculé. Il y a eu autant de F&A qu’au dernier trimestre, mais la valeur des transactions a grimpé de 61 % grâce à une imposante opération de 2 milliards $US (cuivre). Le Canada a donc repris sa place sur le marché comme le plus important acquéreur pour cette période, et les États-Unis comme la cible de choix des investisseurs.

Exception faite de quelques opérations d’envergure et de certains trimestres remarquables, le marché mondial des F&A tourne au ralenti depuis deux ans. En raison du recul généralisé des prix des produits de base et des ressources dans le secteur minier, bien des sociétés cherchent avant tout à préserver la valeur plutôt qu’à en créer, au détriment du marché semble-t-il.

Les sociétés minières adopteront sans doute la même ligne de conduite en 2015, jusqu’à ce que la conjoncture commence à donner des signes d’amélioration. Notons par ailleurs qu’au quatrième trimestre, au moins deux opérations d’envergure ont été financées en grande partie par des placements privés. Cette tendance pourrait bien s’amplifier en 2015.

Dans cette publication trimestrielle, nous faisons un survol du marché des F&A, et nous examinons certaines transactions clés afin d’en comprendre les motifs et de dégager des tendances.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre