Tendances en F&A dans le secteur de l’assurance en 2015 | KPMG | CA

Publication Perspective: Trends driving the Insurance M&A landscape in 2015

Tendances en F&A dans le secteur de l’assurance en 2015

Ce rapport sur les fusions-acquisitions présente les quatre tendances qui influenceront le plus les assureurs et les réassureurs cette année.

Contenu connexe

Publication Perspective: Trends driving the Insurance M&A landscape in 2015

Les fusions-acquisitions dans le secteur mondial de l’assurance ont démarré en trombe en 2015. Pour nombre d’assureurs et de réassureurs qui veulent conquérir de nouveaux marchés, nouer des partenariats ou rationaliser leurs activités secondaires, les fusions-acquisitions, réalisées dans les règles de l’art, constituent une stratégie pouvant mener à un avantage concurrentiel et à une croissance rentable.

Dans notre nouveau rapport Perspective: Trends driving the insurance M&A landscape in 2015, nous présentons nos observations sur quatre grandes tendances qui, de notre avis, influenceront le plus les opérations de fusions-acquisitions dans les mois à venir. 

Tendances à surveiller

  • L’Inde et l’Afrique sont les étoiles montantes des marchés à forte croissance. Le rythme auquel s’opèrent les changements dans les pays en développement apporte son lot de défis, mais aussi des occasions en abondance.
  • La réglementation, sans doute le facteur le plus important, a ce pouvoir particulier de transformer rapidement et fondamentalement le marché. Ainsi, les changements aux restrictions sur la propriété étrangère, aux exigences de fonds propres et à la conduite des affaires pèseront lourd dans les décisions des organisations concernant les fusions-acquisitions, les coentreprises et les partenariats en 2015.
  • Rationaliser davantage les activités secondaires pour gagner en efficience et en cohérence; mieux gérer les portefeuilles fermés pour accroître la rentabilité et l’efficience des investissements; et s’intéresser davantage à l’amélioration de l’expérience client et de la distribution. Consultez le rapport en page 8 pour un article sur les coentreprises.
  • Les regroupements s’intensifient sous le coup de l’incessante pression sur les taux que subissent les marchés de la réassurance, et de la concurrence accrue d’autres fournisseurs de capitaux. L’une des principales tendances en 2015 consistera d’ailleurs à relier ces sources non traditionnelles de capital à la capacité de souscription. 

En conclusion, on s’attend à ce que 2015 soit comparable à l’an dernier sur le plan du niveau d’activité de fusions-acquisitions. Les marchés à forte croissance seront au premier plan de cette activité. Les occasions de croissance qu’ils recèlent contribuent à soutenir la demande, tandis que l’évolution de la réglementation suscite l’intérêt. Les acheteurs potentiels pourraient provenir de partout et les joueurs mondiaux habituels seront sans doute confrontés à une concurrence plus forte de la part des fonds de capital-investissement et d’autres fournisseurs de capitaux.

Si vous souhaitez discuter plus en profondeur de ces questions, veuillez communiquer avec nous.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre