Bulletin Mining M&A Quarterly – Deuxième trimestre 2014 | KPMG | CA

Bulletin Mining M&A Quarterly – Deuxième trimestre 2014

Bulletin Mining M&A Quarterly – Deuxième trimestre 2014

Les transactions dans le secteur aurifère au Canada contribuent au regain des activités de F&A à l’échelle mondiale au premier trimestre 2014.

Associé, Audit et leader national, Mines

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Bulletin Mining M&A Quarterly – Deuxième trimestre 2014

Dans cette publication trimestrielle, nous faisons un survol du marché des fusions et acquisitions, et nous examinons certaines transactions clés afin d’en comprendre les motifs et de dégager des tendances. Nous nous concentrons sur les transactions canadiennes, que nous situons dans le contexte mondial.

Ce trimestre, les transactions dans le secteur aurifère au Canada ont contribué au regain des activités de fusion-acquisition à l’échelle mondiale par rapport au premier trimestre 2014, qui s’est avéré décevant. En Australie, en Chine et en Indonésie, ce sont plutôt les sociétés d’exploitation de minerai de fer, de sables minéralisés et de cuivre qui ont tenu le haut du pavé. À l’échelle mondiale, la valeur des transactions a plus que triplé depuis le trimestre précédent, passant de 2,9 à 9,8 milliards de dollars.

Ce trimestre, cinq transactions se sont ajoutées aux 18 enregistrées au premier trimestre. Des 23 transactions annoncées au deuxième trimestre, trois excédaient le milliard de dollars.

Les indices miniers ont connu une forte augmentation et, à la fin du trimestre, les cours de l’or et du cuivre étaient en hausse. La position du Canada comme pays comptant le plus de sociétés acheteuses et de sociétés cibles est largement attribuable au nombre de transactions dans le secteur aurifère. L’Australie et la Chine se sont classées au deuxième rang, respectivement, au chapitre des sociétés cibles et des sociétés acheteuses.

Communiquez avec nous

 

Appel d’offres

 

Soumettre